L’OMS lance une initiative pour rendre les outils contre le Covid-19 accessibles à tous

24 avril 2020

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et ses partenaires ont lancé vendredi ACT Accelerator - un projet de collaboration mondiale pour accélérer le développement, la production et l'accès équitable aux nouveaux diagnostics, thérapies et vaccins contre le Covid-19.

« Le monde a besoin de ces outils, et il en a besoin rapidement », a déclaré le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, lors du lancement de l’initiative.

Selon le Dr. Tedros, l'expérience passée a montré que même lorsque des outils sont disponibles contre des maladies, ils ne sont pas disponibles pour tous. « Nous ne pouvons pas permettre que cela se produise », a-t-il dit. « Notre engagement commun est de garantir à tous l'accès à tous les outils pour vaincre le Covid-19 », a-t-il ajouté.

Un message clair qu’a appuyé le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors de la présentation de l’initiative ACT Accelerator. Il ne faut « pas un vaccin ou des traitements pour un pays ou une région ou la moitié du monde, mais un vaccin et des traitement abordables, sûrs, efficaces, facilement administrés et universellement disponibles, pour tout le monde, partout », a souligné le chef de l’ONU.

La recherche et le développement jouent un rôle central dans la lutte contre le coronavirus. Depuis janvier, l'OMS travaille avec des milliers de chercheurs du monde entier pour accélérer et suivre le développement de vaccins. L’agence onusienne a également développé des diagnostics qui sont utilisés partout dans le monde et coordonne un essai mondial sur l'innocuité et l'efficacité de quatre thérapies contre le Covid-19.

Photo ONU/Loey Felipe
Des chercheurs à travers le monde tentent de trouver un vaccin contre le coronavirus.

Partenariat avec le secteur privé

Pour accélérer le développement, la production et la distribution équitable de vaccins, de diagnostics et de thérapies contre le Covid-19, l’OMS s’est associée à plusieurs partenaires notamment du secteur privé, scientifique et humanitaire. La Fondation Bill et Melinda Gates, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, l’Alliance mondiale pour les vaccins (GAVI) et l’Organisation internationale d'achats de médicaments UNITAID sont quelques unes des organisations qui ont rejoint l’initiative ACT Accelerator.

Ce partenariat compte capitaliser sur le travail, l’expertise et les ressources de chaque organisation pour obtenir des résultats plus rapidement et de manière plus efficace.

« Les données doivent être partagées, la capacité de production préparée, les ressources mobilisées, les communautés engagées et la politique mise de côté », a insisté M. Guterres, soulignant qu’un monde exempt de Covid-19 requiert « l'effort de santé publique le plus massif de l'histoire ». Des propos dont s’est fait écho le Dr. Tedros alors que le monde célèbre ce 24 avril la Journée internationale du multilatéralisme. « Nous ne pouvons pas travailler seuls », a rappelé le chef de l’OMS.

Le Président français, Emmanuel Macron, a salué le partenariat ACT Accelerator qui, selon lui, doit permettre d’aider les pays et communautés les plus vulnérables face au coronavirus. « Tout ce qu’on fera contre le Covid-19 ne pourra être efficace si on n’a pas cet appui. C’est le rôle de l’OMS », a dit le chef d’Etat français lors du lancement de l’initiative.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Médicaments et vaccins contre le Covid-19 : l’Assemblée générale plaide pour plus de coopération internationale

L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté lundi une résolution encourageant les Etats membres à renforcer la coopération scientifique internationale pour combattre la pandémie de Covid-19, en particulier pour garantir un « accès mondial » aux médicaments, vaccins et matériel médical.