Journée de l’Afrique : Guterres plaide pour une collaboration plus efficace entre ONU et Union africaine

Photo : ONU/Manuel Elias

A l’occasion de la Journée de l’Afrique qui est célébrée chaque année le 25 mai, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a plaidé pour une coopération plus efficace, plus dynamique et plus complémentaire entre les Nations Unies et l’Union africaine.

Chancy Chitete, un soldat de la paix qui a donné sa vie pour en sauver d’autres

Photo UNICEF/Thomas Nybo

En Afghanistan, l’UNICEF s’alarme de la malnutrition infantile

Près de 2 millions d’enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë en Afghanistan. Dans ce lot, l’UNICEF estime que 600.000 souffrent actuellement de malnutrition aiguë sévère, qui est la forme la plus dangereuse de dénutrition chez l’enfant. 

© UNICEF/UN0264160/Hubbard

Ebola en RDC : l’ONU renforce sa riposte

Alors que l'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo (RDC) est dans son dixième mois et que le nombre de nouveaux cas a augmenté ces dernières semaines, les Nations Unies ont annoncé jeudi des mesures pour renforcer la riposte et mettre fin à l'épidémie.

Photo ONU/Eric Kanalstein

Les civils constituent toujours la grande majorité des victimes dans les conflits (ONU)

Le chef de l’ONU a salué le renforcement du cadre normatif du droit international humanitaire mais a déploré le fait que le respect de ce dernier se soit dégradé.

UNFPA/Ollivier Girard

Fistule obstétricale : les femmes les plus pauvres et les plus vulnérables sont les plus touchées (UNFPA)

L’agence des Nations Unies chargée de la santé sexuelle et reproductive (UNFPA) a rappelé jeudi, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la fistule obstétricale, que les femmes les plus pauvres et les plus vulnérables sont les plus touchées.

Photo ONU/ Jean-Marc Ferré

El Salvador : l’ONU exhorte l'Assemblée à ne pas rétablir l'amnistie pour violations graves des droits humains

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, a averti jeudi que le projet de loi sur la justice transitionnelle et réparatrice pour la réconciliation nationale, actuellement en discussion à l'Assemblée législative du Salvador, contient une série de dispositions qui pourraient aboutir à une amnistie de fait pour les violations graves des droits humains.

Les titres d'un coup d'oeil