Journée des réfugiés : le chef de l’ONU appelle à la solidarité et à la compassion

Droits de l'homme
Photo HCR/Markel Redondo

A l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés qui est célébrée chaque année le 20 juin, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé le monde à ne pas oublier les réfugiés et à montrer solidarité et compassion à leur égard.

Les acteurs armés non étatiques ont des obligations en matière de droits de l'homme, selon une experte

Photo UNICEF/Brian Sokol

Les violences sexuelles en période de conflit sont une honte pour l’humanité et doivent être éliminées (ONU)

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a réaffirmé la détermination des Nations Unies à éradiquer cette « honte pour l’humanité ».

Photo HCR/Ivor Prickett

Le nombre de déplacés dans le monde a atteint le record de 68,5 millions en 2017 (HCR)

Plus de 68 millions de personnes étaient déplacées en 2017, un record pour la cinquième année consécutive, selon un rapport du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) publié mardi à Genève.

Photo ONU/Elma Okic

Conseil des droits de l’homme : le chef de l’ONU aurait préféré que les Etats-Unis restent

Suite à l’annonce par les Etats-Unis de leur retrait du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a déclaré mardi qu’il aurait préféré que ce pays reste au sein de cet organe basé à Genève.

Photo UNICEF/Rich

Des centaines de milliers de vies perdues chaque année à cause des armes de petit calibre

Des représentants de gouvernements sont réunis au siège des Nations Unies à New York pour examiner l'action mondiale visant à lutter contre la circulation illégale de revolvers, de pistolets, de fusils d'assaut, de mitrailleuses et d’autres armes légères et de petit calibre.

Photo ONU/Eskinder Debebe

Moyen-Orient : l’envoyé de l’ONU appelle à préserver l’espoir d’une reprise des négociations

Le Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a appelé mardi à inverser, « ou tout du moins à contenir l’impact », des tendances négatives sur le terrain, pointant notamment les activités de peuplement illégales et l’incitation à la violence, afin de préserver « l’espoir » d’un retour à la table des négociations.

Les titres d'un coup d'oeil