RCA : le Conseil de sécurité condamne les violations de l’accord de paix et les violences perpétrées par des groupes armés

Paix et sécurité
Photo MINUSCA/Leonel Grothe

Le Conseil de sécurité a condamné vendredi dans les termes les plus vifs les violations de l'accord de paix en République centrafricaine, ainsi que les violences perpétrées par certains groupes armés avec le soutien de l'ancien Président François Bozizé, « visant à saper le processus électoral ».

Sahel : deux millions de déplacés internes à cause des violences (HCR)

Mission de vérification des Nations Unies en Colombie/Nadya Gonzalez

Quatre ans après l’accord de paix, la protection des anciens combattants en Colombie reste toujours un défi

Quatre ans après la conclusion de l’accord de paix qui a mis fin à 50 ans de conflit en Colombie, le principal défi de ce pays reste d’assurer la protection des anciens combattants, mais aussi de figures de la société civile et de défenseurs des droits humains, a expliqué jeudi devant le Conseil de sécurité le Représentant spécial du Secrétaire général en Colombie. 

OCHA

Syrie : un groupe de haut niveau chargé d’examiner de nouvelles mesures pour protéger les humanitaires

Le chef de l'ONU a annoncé jeudi qu'il avait mis en place un groupe consultatif de haut niveau indépendant sur le renforcement du mécanisme permettant de mieux protéger les travailleurs et sites humanitaires contre des attaques en Syrie, selon un communiqué publié par son porte-parole.

MINUSCA/Hervé Serefio

La République centrafricaine court un grave risque de recul en matière de sécurité, prévient l’envoyé de l’ONU

Le Représentant spécial du Secrétaire général en République centrafricaine, Mankeur Ndiaye, a prévenu jeudi le Conseil de sécurité que ce pays est confronté à un grave risque de recul en matière de sécurité et lui a demandé d’examiner des mesures pour garantir une adaptation de la Mission des Nations Unies (MINUSCA) à la nouvelle situation.

OMS

Les Etats-Unis restent membre de l’OMS et rejoindront le dispositif mondial sur les vaccins contre la Covid-19

Dès sa prise de fonction, le nouveau Président des Etats-Unis, Joe Biden, a décidé le maintien de son pays au sein de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Washington rejoindra également le dispositif mis en place par l’agence onusienne et ses partenaires pour faciliter un accès équitable aux vaccins contre la Covid-19.

WHO/Christopher Black

Covid-19 : l’Afrique doit disposer en temps utile de vaccins sûrs et efficaces (OMS)

Alors que les pays occidentaux ont entamé depuis quelques semaines leur campagne de vaccination contre la Covid-19, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) redoute que l’Afrique soit la grande oubliée des vaccins. Si le développement de vaccins sûrs moins d’un an après l’apparition du coronavirus représente « une spectaculaire réussite », le continent africain court « le risque d’être laissé de côté », avertit l’OMS. 

Les titres d'un coup d'oeil