Top News

Face aux réalités brutales du changement climatique, il faut agir ensemble, plaide le Président de l'Assemblée générale

Combler les écarts financiers et techniques qui limiteront le réchauffement climatique était au centre d'un débat de haut niveau à l'Assemblée générale des Nations Unies mardi à New York.

Choix de la rédaction

Reportages

Les infrastructures essentielles, notamment les routes et les ponts, ont été détruites par le tremblement de terre d'août.
OIM/Monica Chiriac
Les infrastructures essentielles, notamment les routes et les ponts, ont été détruites par le tremblement de terre d'août.

Témoignage - Le tremblement de terre a fait ressortir la résilience des Haïtiens

Aide humanitaireLes Haïtiens qui ont été touchés par un tremblement de terre dévastateur qui a frappé le sud-ouest du pays en août ont démontré une « résilience réconfortante », selon un responsable de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), qui soutient les efforts de relèvement.

Photoreportages

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres (sur le podium), à l'ouverture du débat général de la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.
Photo ONU/Mark Garten

Retour sur la semaine la plus chargée de l'ONU

Ce n'était pas tout à fait le retour à la normale, mais ce qui est généralement la semaine la plus chargée de l'année aux Nations Unies à New York, a attiré une centaine de chefs d'État et de gouvernement du monde entier.

Également dans l'actu

La hausse des températures signifie davantage de phénomènes météorologiques extrêmes.
ÔMM/Calo Graco

La hausse des concentrations de gaz à effet de serre compromet la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris, selon l’OMM

Climat et environnement Une fois encore, la quantité de gaz à effet de serre qui piègent la chaleur dans l’atmosphère a atteint un sommet l’an dernier et le taux d’augmentation annuel a dépassé la moyenne de la période 2011-2020. La tendance s’est poursuivie en 2021, d’après le Bulletin sur les gaz à effet de serre que publie l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Mères et enfants dans une clinique mobile de nutrition soutenue par le PAM à Herat, en Afghanistan.
PAM/Marco Di Lauro

La crise alimentaire en Afghanistan est déjà l'une des pires au monde

Aide humanitaire Plus de la moitié de la population afghane sera confrontée à la faim en novembre, soit un nombre record de 22,8 millions de personnes. Telle est la principale conclusion du rapport sur la classification intégrée de la phase de sécurité alimentaire, IPC, publié ce lundi.