OMS

Ebola fait une troisième victime en Ouganda

Le virus Ebola a fait une troisième victime dans l’ouest de l’Ouganda. Les autorités s’efforcent de contenir l’épidémie apparue en août 2018 en République démocratique du Congo (RDC), pays voisin, où elle a déjà fait plus de 1.400 morts.

Les abus sexuels envers les personnes âgées doivent être signalés, selon l'ONU

A l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation aux mauvais traitements infligés aux personnes âgées, célébrée le 15 juin, les Nations Unies ont signalé qu’environ 1 personne âgée sur 6 a été victime de maltraitance dans son environnement au cours de l'année dernière, et que cette proportion risque de s’accroître compte tenu du vieillissement rapide de la population dans de nombreux pays.

Ebola : l’OMS ne juge pas nécessaire de déclarer une urgence de santé publique de portée internationale

Le comité d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), réuni vendredi à Genève, n’a pas jugé nécessaire de déclarer que l’épidémie d’Ebola dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) constitue « une urgence de santé publique de portée internationale » après la confirmation de quelques cas en Ouganda.

Le virus Ebola fait une deuxième victime en Ouganda (OMS)

Le virus Ebola a fait une deuxième victime dans l’ouest de l’Ouganda, selon le dernier bulletin épidémiologique du Bureau régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique.

En zone de conflit, une personne sur cinq souffre de troubles mentaux (OMS)

De nouvelles données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publiées cette semaine dans la revue scientifique The Lancet révèlent les effets de vivre en zone de conflit sur la santé mentale.

Vivre en zone de conflit a un effet néfaste sur la santé mentale des populations

Une personne sur cinq vit avec une forme de trouble mental, allant d'une dépression légère ou d'une anxiété à une psychose.

Près d'une personne sur dix vit avec un trouble mental modéré ou grave.

Audio -
7'26"

Un premier cas de maladie à virus Ebola est confirmé en Ouganda (OMS)

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le ministère de la Santé de l’Ouganda ont confirmé mardi un cas de maladie à virus Ebola dans ce pays. Bien qu'il y ait eu de nombreuses alertes précédentes, il s'agit du premier cas confirmé en Ouganda alors qu’une épidémie d'Ebola sévit dans un pays voisin, la République démocratique du Congo (RDC).

Ebola en RDC : l’OMS note les premiers signes d'une diminution de l'intensité de la transmission

Alors que l’épidémie de maladie à virus Ebola a maintenant dépassé la barre des 2.000 cas dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), les indicateurs de ces deux dernières semaines montrent les premiers signes d’une diminution de l’intensité de la transmission, a indiqué vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Répression au Soudan : l’OMS dénonce les attaques contre les services et le personnel de santé

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est déclaré vivement préoccupée vendredi par l’impact récent de la violence au Soudan sur les personnes dans le besoin, les agents de santé et les installations médicales.

Plus d'un million d'infections sexuellement transmissibles surviennent chaque jour (OMS)

L'ampleur des infections sexuellement transmissibles au niveau mondial devrait être un signal d'alarme pour les gouvernements, ont déclaré jeudi des experts de l'ONU en matière de santé.