Migrants et réfugiés

Plus de 1.200 décès d’enfants migrants enregistrés depuis 2014 - OIM

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a enregistré 1.202 décès d’enfants migrants depuis 2014 dans le cadre de son ‘Projet sur les migrants disparus’.

Libye : plus de 1.000 réfugiés déjà évacués vers le Niger et l’Italie (HCR)

Depuis novembre dernier, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a évacué plus de 1.000 réfugiés très vulnérables depuis la Libye et recherche des solutions durables pour eux dans des pays tiers.

 

Grèce : le HCR alerte sur les violences sexuelles dans les centres d’accueil de réfugiés à Lesbos et Samos

La surpopulation des centres d’accueil de réfugiés et migrants sur les îles grecques est source de violences et de harcèlement sexuels a alerté vendredi le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

RDC : une trentaine des morts et des milliers de déplacés en Ituri dans des violences, selon le HCR

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est déclarée mardi vivement préoccupée par l’escalade de la violence dans la province de l’Ituri, au nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), qui a entraîné de nouveaux déplacements de populations au cours des quatre derniers jours.

Méditerranée : 90 migrants portés disparus après le naufrage de leur embarcation au large de la Libye

La Méditerranée continue d’être le cimetière marin de milliers de migrants et de réfugiés. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), environ 90 migrants se sont vraisemblablement noyés vendredi dans les eaux de la mer Méditerranée après que leur embarcation a coulé au large des côtes libyennes. Parmi ces personnes emportées par les eaux, il y aurait en majorité des Pakistanais.

Myanmar : les opérations de sécurité montrent un schéma de domination contre les groupes ethniques, selon une experte de l'ONU

Les opérations que le gouvernement du Myanmar qualifient de militaires et de sécurité sont « en fait un schéma établi » de domination et d'agression contre les groupes ethniques, a déclaré jeudi une experte des Nations Unies.