Coronavirus, urgence de santé internationale : couverture d’ONU Info
L'épidémie a été signalée pour la première fois à Wuhan, en Chine, le 31 décembre 2019

Cette page rassemble les informations et conseils de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et des Nations Unies concernant l'épidémie actuelle de nouveau coronavirus (2019-nCoV) qui a été signalée pour la première fois à Wuhan, en Chine, le 31 décembre 2019.

Consultez cette page pour des mises à jour quotidiennes. L'OMS travaille en étroite collaboration avec des experts mondiaux, les gouvernements et ses partenaires pour élargir rapidement les connaissances scientifiques sur ce nouveau virus, suivre sa propagation et sa virulence et fournir des conseils aux pays et aux personnes sur les mesures à prendre pour protéger la santé et prévenir la contamination.

Covid-19 : 3e semaine consécutive de hausse des cas après deux mois de répit (OMS)

Après une tendance à la baisse observée depuis le dernier pic en mars 2022, les nouvelles infections du coronavirus ont augmenté de 18% et les décès ont augmenté dans la moitié des six régions de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a indiqué jeudi l’agence onusienne, soulignant une hausse des contaminations dans 110 pays.

Bangladesh : plus de 100.000 enfants réfugiés rohingyas vaccinés contre la Covid-19 (HCR)

Plus de 110.000 enfants et adolescents réfugiés rohingyas vivant dans les camps de Cox’s Bazar ont reçu leur premier vaccin contre la Covid-19, dans le cadre du Plan national de vaccination du gouvernement du Bangladesh, avec le soutien du HCR, de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, de l’OMS, de l’UNICEF et d’autres partenaires humanitaires.

Covid-19 : les décès devraient diminuer de près de 94% en 2022, selon l’OMS

Les décès dus au nouveau coronavirus devraient diminuer de près de 94% cette année en Afrique, par rapport à 2021, l’année la plus meurtrière de la pandémie sur le continent, a indiqué jeudi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

« La Covid-19 n'est pas terminée », prévient le chef de l’OMS à l’ouverture de l'Assemblée mondiale de la santé

Le chef de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré dimanche aux ministres de la Santé réunis à Genève que même si les cas et les décès signalés de Covid-19 ont considérablement diminué, ce n’est pas le moment de baisser la garde.

L'Afrique australe confrontée à une augmentation des cas de Covid-19

L'Afrique australe fait face à une augmentation des cas de Covid-19 pour la troisième semaine consécutive, alors que la saison hivernale approche dans cette région. Cette augmentation a mis fin à une baisse de deux mois de l'ensemble des infections enregistrées sur le continent, a indiqué la branche régionale africaine de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

🎙️ Bulletin d'ONU Info du 10 mai 2022

Au menu de l’actualité :

🔹 Visite de solidarité du Secrétaire général en Moldavie

Audio -
5'1"

Près de 15 millions de décès supplémentaires associés à la pandémie de Covid-19 en 2020 et 2021 (OMS)

De nouvelles estimations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) montrent que le nombre total de décès associés directement ou indirectement à la pandémie de Covid-19 (qualifié de « surmortalité ») entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021 était d'environ 14,9 millions (fourchette de 13,3 millions à 16,6 millions).

Covid-19 : baisse des infections et des décès dans toutes les régions du monde

Le nombre de nouvelles infections du nouveau coronavirus signalés dans le monde a diminué de près d’un quart la semaine dernière, poursuivant ainsi la baisse observée depuis la fin du mois de mars, a annoncé jeudi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Covid-19 : « ce n’est pas le moment de baisser la garde », prévient l’OMS

Bien que les décès dus au coronavirus soient tombés à leur plus bas niveau depuis le début de la pandémie, la Covid-19 reste une urgence de santé publique mondiale, a indiqué mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il s’agit du niveau d’alerte le plus élevé de l’agence sanitaire mondiale de l’ONU.

La Covid-19 reste une urgence de santé publique mondiale

Bien que les décès dus au coronavirus soient tombés à leur plus bas niveau depuis le début de la pandémie, la Covid-19 reste une urgence de santé publique mondiale, rappelle l’Organisation mondiale de la santé.

Audio -
1'15"