Covid-19 : en Belgique, le bureau de l’ONU fait don de plus de 3.000 masques

25 mars 2020

Le Centre régional d’information des Nations Unies (UNRIC) à Bruxelles, en Belgique, a distribué il y a quelques jours 3.100 masques chirurgicaux, qui se trouvaient dans ses réverses, au personnel de santé de plusieurs établissements de la région de Bruxelles et en Flandre.

UNRIC a répondu à un appel à don lancé par les autorités médicales de Belgique. Le Centre d'information avait quelques milliers de masques en stock et a estimé que le personnel de santé et ceux qui s’occupent de personnes vulnérables en avaient un besoin plus impératif.

Les masques ont été partagés entre la clinique Sainte Elisabeth, à Uccle, à UZ Brussels à Jette, et à la maison de repos « La Cambre ». Un millier de masques a également été remis à un médecin pour un partage entre hôpitaux et maisons de retraite en Flandre.

La distribution a eu lieu entre le 19 et le 23 mars.

©Patrick-Roelands
Les masques sont nécessaires pour les professionnels de santé qui affrontent la pandémie de Covid-19.

Plus de 1.800 personnes hospitalisées en Belgique à cause du Covid-19

« Je vous remercie mille fois au nom des cliniques de l’Europe pour le don de masques chirurgicaux que vous avez fait ce jour par le biais du Dr Moulart . Nous en avons grand besoin », a écrit Evelyn Vass, Directrice opérationnelle de ces cliniques.

« Ces derniers seront utilisés par l’ensemble de notre personnel. Merci d’avoir pensé à nous », a-t-elle ajouté.

En date du 24 mars, 1.859 personnes sont hospitalisées en Belgique pour cause de Covid-19.

Parmi elles, 381 sont aujourd’hui aux soins intensifs.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L’ONU lance un appel de fonds de 2 milliards de dollars pour lutter contre le Covid-19 dans le monde

Les Nations Unies ont besoin de deux milliards de dollars afin de protéger des millions de personnes et d’empêcher le nouveau coronavirus de refaire le tour du monde. Une approche globale est la seule façon de lutter contre le Covid-19, déclare l’ONU lors du lancement du plan de réponse humanitaire mondial coordonné.