Santé

L'OMS déclare l’épidémie d'Ebola en RDC urgence de santé internationale

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré mercredi que l'épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC) constitue une urgence de santé publique de portée internationale.

20 millions d’enfants n’ont pas été vaccinés contre la rougeole, la diphtérie et le tétanos en 2018 (ONU)

Selon de nouvelles estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), les taux de vaccination au niveau mondial stagnent dangereusement, du fait des conflits, des inégalités et d’un relâchement de la vigilance.

Les produits alimentaires pour bébés sont trop sucrés (OMS)

De nombreux produits alimentaires pour bébés sont trop sucrés et ne sont pas adaptés pour des nourrissons de moins de six mois, révèlent deux études du bureau européen de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les agences humanitaires de l’ONU appellent à éliminer la malnutrition des enfants

A la veille de la présentation du dernier rapport sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, les agences humanitaires des Nations Unies ont appelé dimanche à mettre fin au « fléau de la malnutrition chez les enfants ».

La réponse mondiale à la pauvreté et aux objectifs environnementaux « n'est pas assez ambitieuse », estime António Guterres

La réponse mondiale à la réalisation des objectifs en matière de pauvreté et d'environnement convenus par les dirigeants du monde en 2015 n'a pas été « assez ambitieuse » selon le Secrétaire général de l'ONU.

Ebola en RDC : la barre des 1.500 décès franchie, l’OMS demande davantage de financement

Les progrès réalisés dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC) risquent de ralentir en raison d’un manque de financements, a prévenu vendredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) alors que la barre des 1.500 décès a été franchie.

Élimination du trachome : l’OMS annonce des progrès durables

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le nombre de personnes risquant de contracter le trachome – principale cause infectieuse de cécité dans le monde – est passé de 1,5 milliard en 2002 à 142 millions en 2019, soit une baisse de 91%.

Journal ONU Info du 26 juin 2019

Drogues | Khashoggi | PME | épilepsie

- 35 millions de personnes dans le monde sous l’emprise des drogues.

- Agnès Callamard présente au Conseil des droits de l’homme les conclusions de son enquête sur l’assassinat de Jamal Khashoggi.

Audio -
10'

L'épilepsie touche environ 50 millions de personnes

Dans les pays à faible revenu, les trois quarts des personnes épileptiques n’obtiennent pas le traitement dont elles ont besoin, ce qui augmente le risque de décès prématuré et condamne nombre d’entre elles à souffrir de stigmatisation leur vie durant.

Audio -
6'36"

Dans les pays à faible revenu, les trois quarts des personnes épileptiques n’obtiennent pas de traitement

Dans les pays à faible revenu, les trois quarts des personnes épileptiques n’obtiennent pas le traitement dont elles ont besoin, ce qui augmente le risque de décès prématuré et condamne nombre d’entre elles à souffrir de stigmatisation leur vie durant.