L'OMS approuve le vaccin chinois contre la Covid-19 pour une utilisation d'urgence

8 mai 2021

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé vendredi qu'un vaccin contre la Covid-19 produit en Chine avait reçu le feu vert pour un déploiement mondial, ce qui pourrait ouvrir la voie à son utilisation dans les pays mal desservis.

L'agence des Nations Unies a approuvé le vaccin de Sinopharm pour une utilisation d'urgence, ce qui est une condition préalable à son inclusion dans l'initiative mondiale de solidarité vaccinale, COVAX.

Le vaccin est facile à stocker, ce qui le rend adapté aux endroits disposant de ressources limitées, et s'est révélé efficace à 79 % lors des essais cliniques.

« L'ajout de ce vaccin a le potentiel d'accélérer rapidement l'accès au vaccin contre la Covid-19 pour les pays qui cherchent à protéger les agents de santé et les populations à risque », a déclaré la Docteure Mariângela Simão, Sous-Directrice générale de l'OMS pour l'accès aux produits de santé.

« Nous exhortons le fabricant à participer à l'installation COVAX et à contribuer à l'objectif d'une distribution plus équitable des vaccins », a -elle ajouté.

Contrôle des flacons 

Le vaccin de Sinopharm est produit par Beijing Bio-Institute of Biological Products Co Ltd, une filiale de China National Biotec Group (CNBG).

Il s'agit du premier vaccin à faire l'objet d'un contrôle des flacons. Les flacons sont munis d'un petit autocollant qui change de couleur lorsque le vaccin est exposé à la chaleur, afin que les agents de santé sachent s'il peut être utilisé en toute sécurité.

Le vaccin est recommandé pour les adultes de 18 ans et plus, avec un calendrier de deux doses espacées sur une période de trois à quatre semaines.

Bien que peu de personnes de plus de 60 ans aient participé aux essais cliniques, l'OMS n'a pas recommandé de limite d'âge supérieure pour l'utilisation du vaccin car les données suggèrent que le vaccin a probablement un effet protecteur chez les personnes âgées.

Expédier les vaccins en toute sécurité

La liste d'utilisation d'urgence (EUL) de l'OMS permet aux pays d'accélérer leur propre approbation réglementaire pour importer et administrer les vaccins contre la Covid-19.

Le processus EUL évalue l'adéquation des nouveaux médicaments, vaccins et produits diagnostiques lors des urgences de santé publique.

L'objectif est de les rendre disponibles aussi rapidement que possible, tout en maintenant des critères stricts de sécurité, d'efficacité et de qualité.

Le vaccin de Sinopharm est le sixième à recevoir l'approbation de l'ULE. Les autres sont ceux de Pfizer/BioNTech, Astrazeneca-SK Bio, Serum Institute of India, Janssen (Johnson & Johnson) et Moderna.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Vaccins contre la Covid-19 dans le monde : la part de l'Afrique ne dépasse pas 1%, déplore l'OMS

« Le manque de vaccins accroît le risque de résurgence de la Covid-19 », a alerté, jeudi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), relevant que le continent africain ne représente désormais plus que « 1% des doses de vaccin administrées dans le monde, contre 2% il y a quelques semaines ».