Accord entre les Etats-Unis et les Talibans : l’ONU salue les efforts vers un règlement politique en Afghanistan

29 février 2020

Les Nations Unies ont appelé samedi à poursuivre la réduction de la violence en Afghanistan et à créer les conditions pour la tenue des pourparlers de paix intra-afghans après l'annonce de la signature d’un accord entre les Etats-Unis et les Talibans.

Le 29 février, les Etats-Unis et les Talibans ont signé à Doha, la capitale du Qatar, un accord de paix en quatre points. L’accord comprend tout d’abord des garanties pour « empêcher l'utilisation du sol de l'Afghanistan par tout groupe ou individu contre la sécurité des États-Unis et de leurs alliés ». Il comprend également des garanties et l’annonce d’un calendrier pour « le retrait de toutes les forces étrangères d’Afghanistan ». L’accord indique également la participation des Talibans aux pourparlers de paix intra-afghans à partir du 10 mars. Il souligne enfin qu’un « cessez-le-feu global et permanent » sera à l’ordre du jour de ces pourparlers.

Le même jour à Kaboul, la capitale de l’Afghanistan, les gouvernements américain et afghan ont publié une déclaration commune reprenant les quatre points de l’accord signé à Doha.

Par la voix de son porte-parole, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a salué les efforts visant à parvenir à un « règlement politique durable » en Afghanistan. « Les événements d’aujourd’hui à Doha et à Kaboul marquent une évolution importante à cet égard », a souligné Stéphane Dujarric, porte-parole de M. Guterres, dans un communiqué de presse.

Le chef de l’ONU a exprimé sa gratitude envers le Qatar pour avoir accueilli les pourparlers entre les États-Unis et les Talibans.

« Le Secrétaire général souligne qu'il importe de maintenir la réduction de la violence à l'échelle nationale, au profit de tous les Afghans », a dit M. Dujarric. « Il encourage les efforts continus de toutes les parties pour créer un environnement propice aux négociations intra-afghanes et à un processus de paix global », a-t-il ajouté.

M. Guterres espère que les « aspirations profondément ancrées du peuple afghan pour la paix » se réaliseront grâce à un processus inclusif dirigé par les Afghans avec la participation significative des femmes et des jeunes. « Le Secrétaire général réitère l'engagement des Nations Unies à soutenir le peuple et le gouvernement afghan », a dit son porte-parole.

L’ONU appelle à redoubler d’efforts pour continuer à réduire la violence en Afghanistan

L’accord signé entre les Etats-Unis et les Talibans intervient après une période de sept jours de réduction de la violence en Afghanistan. La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) s’est félicitée de la conclusion réussie de cette période de réduction de la violence, qui devrait conduire au début des négociations intra-afghanes.

« Toutes les parties prenantes doivent maintenant chercher à prendre des mesures authentiques et concrètes pour mettre fin à la guerre », a déclaré Tadamichi Yamamoto, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en Afghanistan, dans un communiqué de presse publié samedi.

La MANUA a souligné que les négociations intra-afghanes sont au cœur des efforts de paix. « L'ONU se félicite de l'engagement exprimé par les parties aux négociations intra-afghanes; et les prie instamment d'avancer rapidement dans leurs préparatifs pour entamer les négociations, notamment en formant une équipe de négociation véritablement représentative », a dit la mission onusienne.

Les Nations Unies ont rappelé leur disposition à soutenir un processus inclusif dirigé par les Afghans qui défend les droits de l'homme de tous les citoyens et mène à une paix durable en Afghanistan. Elles soulignent qu'il importe de continuer à réduire la violence, en particulier celle qui nuit aux civils, et demandent instamment à toutes les parties, dans la période à venir, de redoubler d'efforts pour réduire la violence sur la voie d'un cessez-le-feu permanent et d'un règlement politique durable.

Les forces américaines et leurs alliés sont présents en Afghanistan depuis 2001.
 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : le chef de l’ONU se félicite de la trêve partielle annoncée à l'échelle nationale

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité de la réduction annoncée de la violence à l'échelle nationale en Afghanistan, qui est le résultat de pourparlers entre les États-Unis et les Taliban, ainsi que de consultations avec le gouvernement afghan.