Greta Thunberg est arrivée à New York où elle participera au sommet de l’ONU sur le climat

28 août 2019

La jeune suédoise, militante de la lutte contre le changement climatique, Greta Thunberg est arrivée mercredi à New York où elle participera le 23 septembre au Sommet de l’ONU pour le climat.

Il était quatre heures du matin (heure locale) lorsque le Malizia II a aperçu les lumières de l’île de Long Island, près de  New York. Après 15 jours de traversée de l’Atlantique à bord de ce bateau, Greta Thunberg est arrivée dans la métropole américaine où se trouve le siège des Nations Unies.

Après avoir rempli les formalités de contrôle de douanes et d’immigration au large de la plage de Coney Island, le Malizia II – bateau neutre en émission de gaz à effet de serre et arborant le logo de l'action pour le climat - est entré en baie de New York où Greta Thunberg a été accueillie devant la Statue de la liberté par 17 petits voiliers aux couleurs des 17 Objectifs de développement durable (ODD).

« Le sol tremble encore », a dit l’adolescente de 16 ans en débarquant à 16 heures dans la marina North Cove, au sud de l’ile de Manhattan.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, Great Thunberg a déclaré que la crise climatique est la plus grande calamité à laquelle l’humanité n’ait jamais été confrontée. « Nous devons agir ensemble, sinon il sera peut-être trop tard. N'attendons plus, agissons maintenant », a-t-elle dit.

Pour la jeune fille, la bataille contre le changement climatique est une « lutte à travers les frontières, à travers les continents », afin de persuader le monde d'agir rapidement pour inverser la crise du climat et « sauver la Terre ».

Elle a souligné qu'elle « ne devrait pas avoir à traverser l'Atlantique pour prendre position » contre l'urgence climatique, mais elle a souligné que ce voyage en bateau était nécessaire pour elle.

Greta Thunberg était au milieu de l’Atlantique lorsqu’elle a appris les incendies qui dévastent la forêt amazonienne, principalement au Brésil. « Même sur un bateau, j'ai entendu parler des incendies en Amazonie, de la forêt tropicale. C’est dévastateur », a-t-elle déclaré. « C’est tellement horrible. C’est difficile à imaginer. La guerre contre la nature doit cesser », a-t-elle ajouté.

« Bienvenue à New York, Greta Thunberg ! », a déclaré sur Twitter le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres.

« La détermination et la persévérance dont tu as fait preuve au cours de ton voyage devraient encourager tous ceux d’entre nous qui participeront au Sommet d’action pour le climat le mois prochain », a ajouté le chef de l’ONU.

« Nous devons répondre aux demandes des peuples du monde entier et résoudre à la crise climatique mondiale », a souligné M. Guterres.

A New York, Greta Thunberg participera à l'Assemblée générale des Nations Unies le mois prochain où elle participera notamment au Sommet de l’ONU pour le climat. Elle se rendra ensuite au Chili en décembre pour participer à la Conférence des Nations Unies sur le climat (COP25).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

A Vienne, le chef de l’ONU exhorte les Etats à être ambitieux face à la crise climatique

A la veille de sa participation à une réunion sur le climat à Vienne, en Autriche, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé une nouvelle fois lundi les Etats à être ambitieux face à la crise climatique.