climat

Le Journal d'ONU Info du 10 octobre 2018

Les titres de ce mercredi 10 octobre 2018: 

Réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la Colombie.

Le chef de l’ONUSIDA appelle à ne pas oublier la République centrafricaine.

L’ONU appelle à agir pour la santé mentale.

Audio -
10'

Climat : « un demi-degré de réchauffement fait toute une différence » - António Guterres

Après la publication lundi par le GIEC du rapport sur le réchauffement planétaire à 1,5º Celsius, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé à « accélérer d’urgence » la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat.

Inde : Guterres récompense l’action pour le climat du Premier ministre et plaide pour les énergies renouvelables

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a remis mercredi, à New Delhi, le prix de champion de la terre des Nations Unies à Narendra Modi, vantant l’action du Premier ministre indien en faveur du climat.

Les Etats examinent le dernier rapport du GIEC sur les effets d’un réchauffement planétaire à 1,5°C

Réunis à Incheon, en Corée du Sud, les délégués de 195 pays se penchent depuis lundi sur le dernier rapport des scientifiques du GIEC, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat.

Le Premier ministre de la Belgique plaide en faveur du multilatéralisme

Le Premier ministre de la Belgique, Charles Michel, a plaidé jeudi devant l’Assemblée générale des Nations Unies en faveur du multilatéralisme, soulignant qu’il ne s’agit pas d’un concept creux et regrettant que des accords internationaux aient été rejetés unilatéralement.

Le Maroc plaide pour des approches innovantes afin de faire avancer le multilatéralisme

Le Premier ministre du Maroc, Saad-Eddine el Othmani, a déclaré mardi que le moment était venu de trouver des approches innovantes pour faire avancer le multilatéralisme, qui connaît une crise conceptuelle.

António Guterres : le monde a besoin que nous soyons tous des champions de l’action climatique

Partie relative au changement climatique

Évoquons d’abord ce qui constitue une menace directe pour notre existence : les changements climatiques. 

Audio -
4'45"

Les conflits et les chocs climatiques aggravent l’insécurité alimentaire dans de nombreux pays (FAO)

Un nouveau rapport publié aujourd'hui par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) confirme que les conflits qui perdurent et les chocs climatiques contribuent à aggraver les niveaux d'insécurité alimentaire, déjà élevés, et ce, surtout dans les pays d'Afrique australe et du Proche-Orient, qui ont toujours besoin d'une aide humanitaire. 

Les pays les plus vulnérables au changement climatique le sont également aux conflits (ONU)

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a tenu mercredi un débat sur les menaces croissantes que présente le changement climatique à la sécurité internationale,  comme par exemple dans la région du lac Tchad, en Afrique.