En Iraq, l’hiver menace plus de 151.000 enfants déplacés (UNICEF)

10 décembre 2018

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) est engagé dans une course contre la montre en Iraq pour protéger plus de 151.000 enfants déplacés de l’hiver.

Déjà victimes des conflits au Moyen-Orient, ces enfants risquent de se retrouver abandonnés dans le froid en raison d’un manque de moyens pour les soutenir, a alerté lundi l’UNICEF dans un communiqué.

Alors que Nadia Murad, militante yézidie et survivante de la violence sexiste se voit attribuer aujourd’hui le prix Nobel de la paix, l’agence onusienne attire l’attention sur le sort tragique de centaines de milliers d’enfants déplacés internes, dont « la vie est menacée par le froid et les inondations qui ont touché de nombreuses régions du pays ».

En Iraq, les hivers rigoureux sont marqués à la fois par de la pluie et de la neige. « Les températures peuvent chuter en dessous de zéro dans le nord du pays, où vivent la majorité des enfants yézidis et autres enfants déplacés », a fait remarquer l’UNICEF. En outre, les inondations dévastatrices ont rendu cet hiver encore plus difficile pour les enfants déplacés extrêmement vulnérables à l’hypothermie et aux maladies respiratoires.

« Aucun enfant ne devrait être soumis à de tels risques. Chaque enfant mérite d’être en bonne santé et de dormir au chaud », a déclaré Peter Hawkins, le Représentant de l’UNICEF en Iraq.

En Iraq, la plupart des familles déplacées vivent en dessous du seuil de pauvreté, dans des logements délabrés et mal chauffés ou dans des camps peu isolés du froid. Selon l’UNICEF, il est impossible d’acheter du carburant pour le chauffage et des vêtements d’hiver afin de garder leurs enfants au chaud.

« Alors que le monde célèbre l’incroyable histoire de survie de Nadia Murad et son action en faveur des droits de l’homme, souvenons-nous qu’un grand nombre d’enfants vulnérables en Iraq ont toujours besoin de notre soutien, même si la violence est peut-être terminée », a ajouté Peter Hawkins.

En attendant, l’UNICEF fournit des vêtements d’hiver, notamment des bottes, des foulards et des bonnets, à environ 161.000 enfants de Sinjar, Erbil, Dohouk, Ninawa, Anbar, Diwaniya, Basrah, Salaheddin, Bagdad et Suleimaniah, y compris sous forme d’aide monétaire en espèces.

La campagne hivernale de l’UNICEF vise à atteindre les enfants les plus vulnérables âgés de 3 à 14 ans qui vivent dans des camps pour personnes déplacées et dans des zones difficiles d’accès.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : deux ans après la défaite de Daech, 1,9 million de personnes restent toujours déplacées (ONU)

L’envoyé de l’ONU en Iraq, Jan Kubis, a présenté mardi aux membres du Conseil de sécurité les derniers développement politiques dans le pays avant de quitter ses fonctions.