Iraq : deux ans après la défaite de Daech, 1,9 million de personnes restent toujours déplacées (ONU)

13 novembre 2018

L’envoyé de l’ONU en Iraq, Jan Kubis, a présenté mardi aux membres du Conseil de sécurité les derniers développement politiques dans le pays avant de quitter ses fonctions.

Devant le Conseil de sécurité, M. Kubis est revenu sur la formation du nouveau gouvernement en Iraq, un processus qui n’a pas été sans controverse. Les différences ont toutefois porté sur des questions d’ordre politique et non sectaire, a dit le Représentant spécial du Secrétaire général. Il a salué la passation de pouvoir « pacifique et exemplaire » entre Haider al-Abadi et Adel Abdul Mahdi au poste de Premier ministre.

Le programme du nouveau gouvernement, qui prend en compte les recommandations formulées par l’ONU, répond aux besoins du peuple iraquien, a dit M. Kubis, qui est également le chef de la Mission des Nations Unies en Iraq (MANUI). Le principal objectif du nouveau cabinet ministériel iraquien est de sortir du contexte de crise pour passer au stade d’un développement durable.

La lutte contre la corruption, l’amélioration du quotidien des Iraquiens - avec notamment la création d’emplois pour les jeunes - la reconstruction des zones libérées et le retour des personnes déplacées sont les priorités clés du gouvernement.

Deux ans après la défaite de Daech, plus de 1,9 millions d’Iraquiens sont toujours déplacés. Le retour des civils dans les zones libérées est retardé par le déminage nécessaire.

Garantir une sécurité durable en Iraq reste le principal défi du nouveau gouvernement. Pour sa part, la MANUI poursuit son plaidoyer pour la justice et la reddition des comptes pour les crimes reconnus comme tels par la communauté internationale.

C’était la dernière intervention de Jan Kubis devant le Conseil de sécurité en qualité de Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq. Après trois ans et neuf mois à la tête de la MANUI, le Slovaque cède sa place à la Néerlandaise Jeanine Hennis-Plasschaert.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Daech a laissé derrière lui plus de 200 charniers dans le nord et l’ouest de l'Iraq, selon l’ONU

Plus de 200 fosses communes ont été trouvées en Iraq dans des zones auparavant contrôlées par le groupe Etat islamique (EI). Et « il pourrait y en avoir beaucoup plus », a averti mardi l’ONU qui plaide pour la création d’un bureau centralisé des personnes disparues dans ce pays.