Liban : après les élections législatives, l’ONU appelle les dirigeants politiques à travailler dans un esprit d'unité

9 mai 2018

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a félicité le Liban pour la tenue des élections législatives le 6 mai dernier, les premières organisées depuis 2009.

« Les élections représentent une étape essentielle dans le renforcement des institutions étatiques libanaises et la consolidation de sa tradition démocratique », a souligné le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse publiée mardi soir.

Alors que les différents partis ayant remporté des sièges au parlement libanais entrent dans une nouvelle phase de négociations, le chef de l’ONU « attend avec intérêt » la formation du nouveau gouvernement

M. Guterres « appelle les dirigeants politiques libanais à travailler dans un esprit d'unité et en vue de faire avancer le programme ambitieux défini par le Liban et ses partenaires internationaux », a précisé son porte-parole.

« L’ONU continue de soutenir le Liban et sa souveraineté, sa stabilité et son indépendance politique », a rappelé le porte-parole du Secrétaire général, conformément à l'Accord de Taëf signé par les parties libanaises en 1989 afin de mettre fin à la guerre civile et aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Liban : il faut s'appuyer sur le calme relatif dans le sud pour aboutir à un cessez-le-feu permanent avec Israël (ONU)

A l’issue d’une visite de trois jours au Liban, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, a appelé à saisir l’occasion du calme relatif dans le sud du pays depuis 11 ans pour explorer les étapes vers un cessez-le-feu permanent entre le Liban et Israël.