Syndrome respiratoire aigu : l'OMS avise les voyageurs d'éviter Hong Kong et la province chinoise de Guangdong

2 avril 2003

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé aujourd'hui un avis aux voyageurs pour qu'ils évitent de se rendre à Hong Kong et dans la province chinoise de Guangdong. Ces deux régions ont été particulièrement touchées par le virus meurtrier du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). C'est la première fois que l'OMS lance une telle mise en garde.

Pour leur part, les autorités chinoises ont annoncé que des experts de l'OMS seraient autorisés à se rendre dans la province de Guangdong où sont apparus les premiers cas de SRAS, et qui demeure le foyer d'infection le plus important à ce jour.

"Ce sont là des avancées très positives qui devraient nous permettre de collecter des informations sur la nature de la flambée épidémique en Chine", a estimé un responsable de l'OMS, le docteur David Heymann.

361 nouveaux cas de SRAS et neuf décès supplémentaires ont été signalés en Chine au mois dernier, ce qui porte à 1153 le nombre total de cas enregistrés dans ce pays et à 40 le nombre de morts. Au 1er avril, on avait signalé dans le monde environ 1 800 cas de pneumonie atypique, qui auraient fait une soixantaine de victimes dans 17 pays.

L'OMS révisera quotidiennement ses recommandations en matière de voyages en fonction de l'évolution de l'épidémie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.