L'OMS se félicite de la solidarité des pays asiatiques face au SRAS

29 avril 2003

Devant les dirigeants des pays de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE) réunis à Bangkok, un responsable de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a salué "les efforts sans précédent" de ces pays pour coordonner et uniformiser leurs campagnes contre le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Devant les dirigeants des pays de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE) réunis à Bangkok, un responsable de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a salué "les efforts sans précédent" de ces pays pour coordonner et uniformiser leurs campagnes contre le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays de l'ANASE, Brunei Darussalam, Cambodge, Indonésie, Malaisie, Myanmar, Philippines, RDP lao, Singapour, Thaïlande et Vietnam, auxquels s'est jointe la Chine avec Hongkong, ont approuvé aujourd'hui à Bangkok, en Thaïlande, une série de mesures pour combattre ensemble le SRAS.

"Une réunion à cet échelon et de cette envergure pour adopter une stratégie commune contre une maladie montrent à quel point les pays sont déterminés à faire échec au SRAS", a commenté le docteur David Heymann qui dirige le Groupe des maladies transmissibles à l'OMS.

Le nombre de personnes suspectées d'avoir contracté cette forme de pneumonie atypique s'élevait hier à 5 050 et le nombre de décès à 321. La plupart des cas ont été enregistrés en Asie orientale.

M. Heymann a rappelé qu'il existait deux stratégies simples de lutte contre le SRAS : dépister tous les cas et protéger les personnes qu'ils pourraient contaminer. Ces deux principes sont à la base des mesures approuvées à Bangkok où les pays ont convenu de contrôler systématiquement tous les voyageurs, d'isoler et de traiter les cas de SRAS identifiés et surtout, de se communiquer en temps utile des informations précises.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.