Afghanistan : la première campagne de vaccination contre la polio pour 2022 est en cours

Une enfant est vaccinée contre la polio, à Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan (Archives).
UNICEF/Frank Dejongh
Une enfant est vaccinée contre la polio, à Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan (Archives).

Afghanistan : la première campagne de vaccination contre la polio pour 2022 est en cours

Santé

Une campagne de vaccination des enfants contre la polio a été lancée hier lundi en Afghanistan, la deuxième sous les Talibans après celle menée en novembre dernier, a indiqué l’ONU.

Initiée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef), elle doit durer quatre jours et vise à immuniser près de 10 millions d’enfants de moins de 5 ans, dont des milliers vivant dans des régions auparavant inaccessibles à cause des violences.

Selon ces deux agences onusiennes, il s’agit d’une réponse à la suite d’une détection récente d’un cas poliovirus sauvage de type 1 (WPV1) dans la province de Ghazni au début du mois. Trois autres cas ont été recensés dans la province de Kunduz en octobre et novembre dernier.

« Le programme de lutte contre la polio a mené une troisième campagne de réponse aux cas dans sept provinces afin d’arrêter l’épidémie et de protéger les enfants de cette maladie invalidante mais évitable », ont précisé l’OMS et l’UNICEF.

« En ce début d’année 2022, nous avons notre meilleure occasion à ce jour de mettre fin à la polio en Afghanistan », a déclaré le Dr Dapeng Luo, Représentant de l’OMS en Afghanistan. « Pour atteindre cet objectif, nous avons cinq autres campagnes prévues en 2022 et il est essentiel que nous maintenions cette dynamique pour atteindre notre objectif final de zéro cas ».

Les agents de santé de première ligne continuent de jouer un rôle essentiel dans chaque campagne de vaccination. Le programme de lutte contre la polio appelle donc tous les dirigeants, les parties prenantes et les communautés à protéger les travailleurs de première ligne pour une mise en œuvre réussie de la campagne.

L’Afghanistan se rapproche de l’éradication

De son côté, l’UNICEF s’engage à faire en sorte que tous les enfants d’Afghanistan soient protégés de la polio et d’autres maladies évitables par la vaccination. « Cette année, nous devons intensifier nos efforts pour que chaque enfant reçoive le vaccin contre la polio et que cette maladie soit définitivement éradiquée », a affirmé Alice Akunga, Représentante de l’UNICEF par intérim.

L’année 2021 a été l’année où la transmission de la polio a été la plus faible en Afghanistan, offrant une opportunité sans précédent d’interrompre la transmission du poliovirus sauvage et de parvenir à l’éradication.

La récente campagne de novembre 2021 a permis de vacciner contre la polio 8,5 millions d’enfants de moins de cinq ans, tandis que la campagne de décembre a permis de vacciner plus de 8 millions d’enfants. Au total, 2,6 millions d’enfants ont été vaccinés pour la première fois depuis plus de trois ans.

« L’Afghanistan se rapproche de l’éradication », ont fait valoir les agences onusiennes, rappelant que « vacciner chaque enfant en lui administrant plusieurs doses du vaccin contre la polio est le seul moyen d’arrêter la circulation du virus dans le pays ».

L’Afghanistan et le Pakistan sont les deux seuls pays au monde où la poliomyélite, une maladie très contagieuse qui peut entraîner en quelques heures des paralysies irréversibles, reste endémique, notamment en raison de la méfiance envers la vaccination.