Afghanistan : l’OMS confirme la reprise le 8 novembre de la vaccination contre la polio

5 novembre 2021

Une campagne de vaccination contre la polio à l’échelle nationale devrait débuter le 8 novembre en Afghanistan, a confirmé vendredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La campagne de vaccination au porte-à-porte, une première en trois ans, cible 3,3 millions d’enfants qui n’ont pas pu être atteints lors des campagnes précédentes, principalement à cause des talibans.

Une deuxième campagne nationale de vaccination contre la polio a également été convenue et sera synchronisée avec la propre campagne de vaccination contre la polio du Pakistan prévue en décembre.

Pour l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU, le moment est donc venu pour « l’Afghanistan d’arrêter la polio et de ne pas perdre les résultats durement acquis au cours des 20 dernières années ».

« Avec un seul cas de poliovirus sauvage signalé en Afghanistan cette année, contre 56 en 2020, l’occasion d’arrêter le poliovirus sauvage est sans précédent », a déclaré lors d’un point de presse à Genève, une porte-parole de l’OMS, Fadéla Chaib.

L’Afghanistan, l’un des deux seuls pays au monde où la polio reste endémique

L’Afghanistan est l’un des deux seuls pays au monde où la polio reste endémique. Pour l’OMS, il est essentiel de relancer la vaccination contre la poliomyélite maintenant pour prévenir toute résurgence importante de la maladie dans le pays et atténuer le risque de transmission transfrontalière et internationale.

L’ONU avait salué, le 18 octobre dernier, la décision des Talibans de reprendre le 8 novembre prochain la campagne de vaccination contre la polio en Afghanistan. Selon l’ONU, cette décision était le résultat d’un dialogue de haut niveau en cours entre les Nations Unies et les dirigeants talibans pour répondre rapidement et de toute urgence aux besoins sanitaires de la population afghane.

« C’est non seulement une victoire pour l’Afghanistan, mais aussi pour la région, car cela ouvre une voie réelle vers l’éradication du poliovirus sauvage », avait affirmé le Dr Ahmed Al Mandhari, Directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale. 

La polio est une maladie hautement infectieuse, qui se propage vite, et certaines maladies mortelles peuvent être évitées avec un vaccin. Les enfants de moins de 5 ans sont particulièrement vulnérables.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.