Afghanistan/Pakistan : reprise des campagnes de vaccination après les perturbations causées par la Covid-19

11 août 2020

Les campagnes de vaccination contre la polio ont repris en Afghanistan et au Pakistan - les deux derniers pays où cette maladie est endémique dans le monde. Elles interviennent quelques mois après que la Covid-19 a laissé 50 millions d'enfants sans leur vaccin contre la polio.

« Ces vaccinations vitales sont essentielles si l'on veut que les enfants évitent une nouvelle urgence sanitaire », a déclaré Jean Gough, Directeur régional de l'UNICEF pour l'Asie du Sud.

« Comme le monde ne l'a que trop bien vu, les virus ne connaissent pas de frontières et aucun enfant n'est à l'abri de la polio tant que tous les enfants ne sont pas à l'abri », a-t-il ajouté,

En Afghanistan, les programmes de vaccination contre la polio ont redémarré dans trois provinces en juillet. Une deuxième campagne couvrant près de la moitié du pays débutera ce mois-ci.

Au Pakistan, une première série de vaccinations a eu lieu à la fin du mois de juillet, couvrant environ 780 000 enfants. Une campagne de vaccination à l'échelle nationale devrait débuter dans le courant du mois.

La polio est une maladie hautement infectieuse, invalidante et parfois mortelle, qui peut être évitée grâce à un vaccin. Les enfants de moins de cinq ans sont particulièrement vulnérables.

Les campagnes de vaccination des enfants, y compris les campagnes contre la polio, ont été interrompues en Afghanistan et au Pakistan en mars 2020 pour éviter le risque de transmission de Covid-19 aux enfants, aux personnes qui s'occupent d'eux et aux vaccinateurs eux-mêmes. En conséquence, le nombre de cas de polio signalés a atteint 34 en Afghanistan et 63 au Pakistan, y compris dans certaines régions du pays auparavant exemptes de polio.

L'application de nouvelles directives en matière de vaccination et l'utilisation d'équipements de protection par les agents de santé de première ligne contribueront à garantir la reprise des campagnes de vaccination en toute sécurité.

Toutefois, alors que tous les efforts seront déployés pour atteindre les enfants dans les deux pays, l'UNICEF craint que jusqu'à un million d'enfants en Afghanistan ne soient pas vaccinés, car la vaccination porte-à-porte n'est pas possible dans certaines régions et les parents devront se rendre dans les dispensaires pour faire vacciner leur enfant.

Au Pakistan, la suspension des campagnes de vaccination a également entraîné l'expansion et l'introduction de la maladie dans de nouvelles régions du pays.

« Bien que nous ayons connu de nouveaux défis et un recul dans la lutte contre la polio à cause de la Covid-19, l'éradication de cette maladie contagieuse va se remettre en marche et est à notre portée », a déclaré Jean Gough.

« Avec les gouvernements respectifs et d'autres partenaires, dont l'OMS, le Rotary, la Fondation Bill et Melinda Gates, l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination et les Centres de contrôle et de prévention des maladies, ainsi qu'avec le travail dévoué des agents de santé de première ligne, nous sommes déterminés à atteindre chaque enfant », a-t-il conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

En Somalie, l’OMS mise sur l’expérience de la lutte contre la polio pour protéger les populations de la Covid-19

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) met à profit son expérience en matière de de lutte contre la polio en Somalie afin de coordonner la riposte contre la pandémie du nouveau coronavirus.