Journée de l’ONU : à l’Expo 2020 de Dubaï , la numéro deux de l’ONU prône un multilatéralisme engagé et efficace

24 octobre 2021

Si le multilatéralisme reste « engagé à résoudre les défis mondiaux », il « peine à trouver la voie d'une mise en œuvre efficace », a déclaré dimanche la Vice-Secrétaire générale de l'ONU, à l'occasion de la Journée des Nations Unies.

« En l'espace des six premiers mois de la crise de la Covid-19, la coopération entre les meilleurs scientifiques du monde a permis de développer des vaccins et le multilatéralisme a fourni un moyen pour assurer leur distribution à travers le monde – le mécanisme COVAX », a cité en exemple Amina Mohammed intervenant à l'Expo 2020 à Dubaï, aux Émirats arabes unis.

« Et pourtant, aujourd'hui, nous nous battons encore pour obtenir les ressources et la coopération nécessaires pour assurer l'équité en matière de vaccins et pour avoir une reprise qui nous mettrait sur une meilleure voie », a regretté la numéro deux de l’ONU.

Nous avons plus à donner

Ce n'est que par l'inclusion que nous pouvons renouveler notre contrat social et reconstruire la confiance

En 2015, l'Accord de Paris sur le climat et le Programme 2030 pour le développement durable ont été établis pour faire face à la crise climatique de manière décisive et mettre fin à la pauvreté d'ici 2030, a fait valoir Mme Mohammed.

Toutefois depuis, l’on peine à « traduire les engagements mondiaux et la bonne volonté d'une foule de parties prenantes en actions nationales et en financements internationaux à la hauteur du défi », a expliqué la numéro deux de l'ONU.

Aussi, bien que le monde dispose des outils, des connaissances et des forums nécessaires pour prévenir les conflits, ceux-ci continuent de se produire et le monde connaît « la plus grande crise humanitaire depuis le début de la Seconde guerre mondiale », a-t-elle ajouté.

« Cela dénote un ordre international qui n'est pas encore capable de donner suite à ses propres meilleures intentions », a soutenu Mme Mohammed. « La coopération internationale et les Nations Unies ont parcouru un long chemin, mais nous avons encore beaucoup à donner ».

La Vice-secrétaire générale de l'ONU, Amina Mohammed, prononce le discours de la Journée de l'ONU à l'Expo 2020 à Dubaï, aux Émirats arabes unis.
Sara Shatila
La Vice-secrétaire générale de l'ONU, Amina Mohammed, prononce le discours de la Journée de l'ONU à l'Expo 2020 à Dubaï, aux Émirats arabes unis.

Vivre les Objectifs

Pour Mme Mohammed, avec 192 nations représentées, l’Expo est « une occasion propice » pour marquer 76 ans de multilatéralisme, guidé par la Charte fondatrice de l'ONU. 

« L'accent que met l'Expo 2020 sur la durabilité et la connexion des esprits pour changer l'avenir est au cœur de... ‘Notre programme commun’... une vision pour s'assurer que le multilatéralisme garantisse que nous - en tant que famille humaine - progressons ensemble », a déclaré la haute fonctionnaire de l’ONU.

Face a la crise de confiance et de l'action collective que traverse le monde, Mme Mohammed a souligné la nécessité d'un multilatéralisme plus efficace, d'un contrat social renouvelé, d'une solidarité approfondie et d'investissements plus importants dans la jeunesse, en plaçant les Objectifs de développement durable (ODD) au cœur du dispositif.

« Ce n'est que par l'inclusion que nous pouvons renouveler notre contrat social et reconstruire la confiance. Et l'inclusion ne peut être réalisée que si nous plaçons nos jeunes et nos femmes au centre de l'équation », a dit Mme Mohammed. 

L'ONU vise une « percée décisive »

Alors que la Conférence des Nations Unies sur le climat (COP26) à Glasgow approche à grands pas, le monde « doit faire mieux » pour s'assurer que les femmes et les jeunes façonnent « les décisions cruciales que nous devons prendre en tant que société mondiale », a déclaré la haute responsable onusienne. 

« Ce qui me donne un immense espoir, c'est que le personnel des Nations Unies, partout dans le monde, se consacre ni plus ni moins à la réalisation de cette percée décisive », a-t-elle déclaré.

Des zones troublées comme l'Afghanistan ou l'Éthiopie au monde de la diplomatie à New York ou à Genève ; des équipes sur le terrain dans les petits États insulaires aux équipes pays des Nations Unies dans le monde entier, le personnel de l’ONU travaille dur pour réaliser les aspirations de l'Organisation.

La durabilité n'est pas le seul thème commun à tous les pavillons, les ODD sont également intégrés dans de nombreuses présentations et expositions de l'Expo, a signalé Mme Mohammed. 

« Marquons cette Journée en étant pleinement conscients du fait que les Nations Unies ne sont pas une organisation internationale abstraite, mais la volonté et l'engagement des nations et des peuples du monde à assurer un avenir meilleur », a déclaré la Vice-Secrétaire générale.

« Profitons de la puissante opportunité que nous offre l'Expo pour nous unir dans la solidarité afin de mettre fin à la pauvreté, de protéger la planète, de garantir la paix et d'améliorer la vie de chacun, partout dans le monde, au cours de cette Décennie d'action cruciale », a-t-elle conclu.

Oeuvrer ensemble pour la paix

Parmi les évènements prévus à l’Expo pour marquer la Journée, l'Orchestre symphonique des jeunes des Émirats a interprété un « Hymne aux Nations Unies » spécial, composé il y a 50 ans par le légendaire violoncelliste, compositeur et chef d'orchestre Pablo Casals pour commémorer le travail de l'ONU le 24 octobre 1971. 

« Notre présence à l'Expo 2020 offre l'opportunité de soutenir et sensibiliser aux ODD et de l'importance des actions individuelles, de la solidarité, de l'espoir et de l'engagement », a déclaré le Commissaire général de l'ONU à l'Expo 2020, Maher Nasser.

« Pour construire un monde dans lequel chacun s'épanouit dans la paix, la dignité et l'égalité sur une planète saine, nous devons oeuvrer ensemble », a affirmé M. Nasser. 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.