Plus on apprend, plus on gagne : l'éducation et la réduction de la pauvreté en Thaïlande

11 avril 2021

Une bonne éducation est souvent considérée comme un moyen d'échapper à la pauvreté, mais de nombreux enfants défavorisés ne sont pas en mesure de terminer leur scolarité. En Thaïlande, un projet auquel participe l'UNESCO lie les résultats scolaires à des récompenses en espèces, ce qui procure des avantages tangibles aux familles marginalisées et aide les enfants à rester à l'école.

Chaisri Taya, enseignant dans la province montagneuse de Mae Hong Son, au nord-ouest du pays, témoigne du pouvoir de l'éducation. Né apatride, il a obtenu une licence et la nationalité thaïlandaise. Il est depuis devenu un modèle dans sa communauté, partageant son expérience avec les enfants et les jeunes dans une langue qui leur est familière.

Pour les enfants du village de Ban Nai Soi, situé à quatre kilomètres du centre d'apprentissage communautaire où M. Chaisri enseigne, les obstacles à l'éducation sont presque insurmontables : pour se rendre au centre, ils doivent emprunter une route en gravier, souvent difficilement praticable pendant la saison des inondations et, chez eux, ils n'ont pas d'accès à Internet et un accès limité, hors réseau, à l'électricité.

En outre, nombre d'entre eux sont apatrides, ce qui entrave leur potentiel. Bien que l'éducation soit officiellement garantie à tous les enfants du pays, quel que soit leur statut, les barrières linguistiques, la discrimination, le manque d'accès aux ressources, les difficultés financières et la géographie constituent des obstacles à une scolarisation complète, et un nombre inconnu d'enfants ne sont pas scolarisés.

« Le fait d'être apatride prive ces jeunes d'opportunités d'apprentissage. En raison de leur statut, ils n'avaient pas confiance en eux pour aller à l'école », explique M. Chaisri. « Ils sont venus pour commencer à étudier avec l'éducation non formelle et je les ai vus faire des efforts pour apprendre », souligne-t-il.

Le pouvoir de la Learning Coin

Mais la Learning Coin, une initiative soutenue par les Nations Unies, leur donne une motivation renouvelée pour entreprendre le difficile voyage qui leur permettra de rencontrer leur professeur. Les élèves de Ban Nai Soi se rendent en moto chez M. Chaisri et au centre d'apprentissage pour les cours et pour télécharger du contenu sur les tablettes numériques fournies par le projet, qu'ils peuvent lire hors ligne à la maison, faisant ainsi progresser leur éducation qui aurait pu auparavant se heurter, au sens propre comme au figuré, à un obstacle.

À partir de juillet 2020, Learning Coin s'est étendu pour soutenir près de 500 enfants défavorisés à travers la Thaïlande, des communautés de minorités ethniques et d'apatrides de Mae Hong Son aux enfants thaïlandais défavorisés de la région de Yala, dans le sud du pays.

Les élèves peuvent accéder à des contenus multilingues sur leurs tablettes, notamment des leçons et des supports de lecture. En enregistrant quotidiennement les données des tablettes, l'application Learning Coin peut calculer le nombre d'heures que chaque élève a passées à accéder au matériel, la régularité de son travail et les réponses qu'il a fournies. Sur la base de ces informations, les étudiants reçoivent entre 800 et 1 200 bahts (25-38 dollars) par mois, ce qui représente jusqu'à 10 % du revenu familial moyen dans ces communautés.

La pandémie menace de provoquer une perte d'apprentissage permanente

« Si des innovations telles que la pièce d'apprentissage ont un impact positif, elles doivent être assorties, au niveau politique, d'initiatives qui répondent aux besoins financiers et au bien-être et qui luttent contre la discrimination et le manque d'accès aux ressources », déclare Gita Sabharwal, Coordinatrice résidente des Nations Unies en Thaïlande.

« Il reste des défis considérables à relever pour assurer une éducation équitable aux apprenants des minorités ethniques et linguistiques, aux filles et aux jeunes femmes, ainsi qu'aux communautés les plus marginalisées », fait-elle valoir.

La pandémie de Covid-19 est venue s'ajouter à ces défis, touchant d'abord et plus sévèrement les communautés marginalisées, provoquant des perturbations majeures dans les systèmes éducatifs et menaçant d'entraîner une perte d'apprentissage permanente. Les filles et les jeunes femmes risquent de manière disproportionnée de perdre l'accès à leur éducation pendant la pandémie, car elles ont tendance à supporter le poids des obligations familiales.

« Ces enfants ont le même potentiel et les mêmes aspirations que les autres », déclare Mme Sabharwal. « Alors qu'ils s'efforcent de subvenir aux besoins de leur famille, leurs rêves sont variés et pleins d'espoir : devenir médecin, athlète ou interprète, vivre pleinement au sein de leur communauté et pour elle. Ce sont ces rêves qui construisent des sociétés saines et plus équitables pour tous ».

Learning Coin

Le projet Learning Coin vise à aider les enfants défavorisés à ancrer des habitudes de lecture, pour un apprentissage tout au long de la vie. Le premier pilote Learning Coin a été lancé en 2018, avec le soutien de la Fondation POSCO 1% et de True Corporation, en partenariat avec la Fondation pour la jeunesse rurale, pour environ 150 apprenants à Bangkok et Pathumthani,

L'initiative est soutenue par le ministère de l'Éducation, le Fonds pour l'éducation équitable, les enseignants de 53 écoles publiques et centres d'apprentissage communautaires thaïlandais, et des étudiants bénévoles de la faculté d'éducation de l'université Chulalongkorn, ainsi que le Mercy Centre de Bangkok et la Fondation pour une meilleure vie des enfants,

Le programme est extensible, afin de soutenir les apprenants à faibles revenus et marginalisés non seulement en Thaïlande, mais aussi dans toute la région,

Le rôle de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) et de l'ONU Thaïlande dans le développement du modèle est étayé par de profonds partenariats avec le gouvernement, le secteur privé et la société civile. Il s'agit de faire progresser les engagements en faveur d'une éducation inclusive et équitable grâce à des investissements relativement modestes, en soutenant les apprenants qui en ont le plus besoin.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.