Myanmar : l’ONU condamne le meurtre de dizaines de civils par les forces de sécurité samedi

27 mars 2021

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné dans les termes les plus vifs le meurtre de dizaines de civils, dont des enfants et des jeunes, par les forces de sécurité au Myanmar samedi 27 mars.

« La poursuite de la répression militaire, qui a entraîné aujourd'hui le nombre de morts quotidien le plus élevé depuis le début des manifestations contre le coup d'État le mois dernier, est inacceptable et exige une réponse internationale ferme, unifiée et résolue. Il est essentiel de trouver une solution urgente à cette crise », a déclaré le porte-parole adjoint du chef de l’ONU, Farhan Haq, dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général réitère son appel urgent aux militaires pour qu’ils s’abstiennent de toute violence et répression. Les responsables des graves violations des droits de l’homme commises au Myanmar doivent rendre des comptes », a-t-il ajouté.

Selon la presse, des dizaines de personnes auraient été tuées samedi 27 mars lors de la répression de nouvelles manifestations au Myanmar. L’armée s’est par ailleurs livrée à une démonstration de force en faisant défiler un impressionnant arsenal militaire dans la capitale, Naypyidaw.

Vendredi, l’Envoyée spéciale du Secrétaire général pour le Myanmar, Christine Schraner Burgener, s’était dit profondément troublée par les violences persistantes commises par les forces de sécurité.

« Assurer la paix et défendre le peuple devrait être la responsabilité de toute armée, mais au Myanmar, la Tatmadaw (nom officielle de l’armée du pays) s'est retournée contre ses propres citoyens », avait déploré Mme Schraner Burgener à la veille de la Journée des forces armées – un évènement qui marque le début de la libération du Myanmar des forces japonaises d’occupation le 27 mars 1945.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.