Coronavirus : l’Europe détient près de la moitié des nouveaux cas dans le monde, d’après l’OMS

28 octobre 2020

Pour la deuxième semaine consécutive, la région européenne représente la plus grande proportion de nouveaux cas de coronavirus signalés dans le monde, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Le nombre de nouveaux cas et de décès signalés dans la région européenne augmente de manière exponentielle, avec une hausse respective de 36% et 37% des cas et des décès par rapport à la semaine précédente », souligne l’agence onusienne dans son dernier bulletin humanitaire. Il s’agit du plus fort pourcentage d’augmentation signalé en une seule semaine dans la région.

Avec plus de 1,3 million de nouveaux cas signalés la semaine dernière, cette vaste région, qui comprend 46 pays à l’OMS, contribue ainsi à près de la moitié de tous les nouveaux cas signalés cette semaine dans le monde. 

De même, le nombre de décès continue d’accroitre dans la région avec une hausse de plus d’un tier par rapport à la semaine dernière. Avec près de 11.700 décès signalés au cours des 7 derniers jours, cela représentant près d’un tiers de tous les nouveaux décès dans le monde. Bien que le nombre de décès augmente progressivement, la proportion de décès par rapport aux cas reste relativement faible, par rapport au printemps dernier.

Comme pour illustrer cette situation préoccupante en Europe, les hospitalisations dues à la Covid-19 et l’occupation des unités de soins intensifs ont augmenté la semaine dernière dans 21 pays de la région, par rapport à la semaine précédente. Cependant, l’OMS estime que les chiffres actuels représentent environ 25% des chiffres signalés lors du pic atteint au début de la pandémie.

La France a enregistré le plus grand nombre de nouveaux cas en Europe

D’après les données de surveillance communiquées, l’agence onusienne souligne que 18% des cas signalés ont été hospitalisés, 7% des patients hospitalisés ont eu besoin de soins intensifs et/ou d’une assistance respiratoire.

Parmi les autres pays faisant état de taux d’hospitalisation élevés, l’OMS cite d’ailleurs la République tchèque, mais aussi l’Italie, où les hôpitaux de Milan sont saturés et où des cliniques temporaires ont été rouvertes pour gérer la charge pesant sur le système de santé.

Mais en Europe, c’est la France, qui a enregistré le plus grand nombre de nouveaux cas. Elle a signalé plus de 200.000 cas au cours des 7 derniers jours.

Non loin de Paris, les nouveaux cas ont augmenté de 30% au Royaume-Uni, au cours de la semaine dernière. Le nombre d’hospitalisations au Pays de Galles a fortement augmenté la semaine dernière, ce qui a accru la pression sur le personnel en première ligne dans le combat contre le nouveau coronavirus.

Face à cette tendance à la hausse, l’OMS a demandé aux pays européens d’accélérer la cadence dans la lutte contre le coronavirus. « A ce stade, nous sommes loin derrière ce virus en Europe, alors pour le devancer, il va falloir accélérer sérieusement nos actions », avait déclaré lundi lors d’une conférence de presse, Mike Ryan, le Directeur adjoint de l’OMS chargé des urgences.

Plus de 2 millions de nouveaux cas la semaine dernière dans le monde

Outre la France et malgré des variations régionales, les autres pays ayant signalé le plus grand nombre de cas au cours de la semaine écoulée restent les mêmes que les trois semaines précédentes. Il s’agit de l’Inde, des États-Unis, du Brésil et du Royaume-Uni.

D’une manière générale, la semaine dernière a vu le plus grand nombre de nouveaux cas signalés dans le monde depuis le début de la pandémie, soit plus de 2 millions de nouveaux cas au cours des 7 derniers jours. Ce qui représente une augmentation exponentielle pour une intervalle plus courte depuis le début de la pandémie.

Dans le même temps, le nombre de nouveaux décès est comparable à celui des semaines précédentes. A la date du 25 octobre, l’OMS a ainsi comptabilisé plus de 42 millions de cas et 1,1 million de décès ont été signalés dans le monde, dont plus de 2,8 millions de nouveaux cas et près de 40.000 nouveaux décès au cours de la semaine écoulée.

Si la situation est très inquiétante en Europe, une baisse des cas et des décès a continué à être signalée dans la région de l’Asie du Sud-Est, tandis que la région du Pacifique occidental a enregistré une légère baisse des nouveaux cas et des décès au cours des 7 derniers jours.

Les Etats-Unis se rapprochent peu à peu du précédent pic épidémique de juillet

L’OMS a également constaté une légère hausse du nombre de nouveaux cas, notamment dans la région de la Méditerranée orientale et celle des Amériques.

Le continent américain d’ailleurs signalé 880.000 nouveaux cas (31% du total mondial) et 17.000 nouveaux décès (43% du total mondial) au cours de la semaine dernière. Les États-Unis, le Brésil et l’Argentine continuent de signaler le plus grand nombre de nouveaux cas (78% des nouveaux cas régionaux) et de nouveaux décès (67% des nouveaux décès régionaux) dans la région.

S’agissant des Etats-Unis, l’OMS illustre ces données préoccupantes en comparant deux dates. Le nombre de nouveaux cas hebdomadaires était de 240.000 cas à la semaine du 7 septembre. Il a désormais atteint plus de 400.000 cas confirmés la semaine dernière. « Les cas se rapprochent maintenant du précédent pic épidémique de juillet », relève l’agence onusienne. Toutefois, avec 1.318 nouveaux cas par million d’habitants, l’incidence est inférieure à celle de plusieurs pays européens, comme le Royaume-Uni (2.200 cas par million) et la France (3.300 cas par million). 

De plus, un rapport du centre américain de contrôle des maladies (CDC), le nombre de décès dus à la Covid-19 pourrait sous-estimer l’impact total de la pandémie sur la mortalité. Le centre avance une surmortalité estimée à 300.000 décès entre la fin janvier et le 3 octobre 2020, dont 200.000 décès supplémentaires peuvent être attribués à la Covid-19.

L’Afrique représente 1% des nouveaux cas et 2% des décès dans le monde

Dans la région Afrique de l’OMS, il y a eu 32.000 nouveaux cas et 800 nouveaux décès au cours de la semaine écoulée. Cela représente environ 1% des nouveaux cas et 2% des nouveaux décès dans le monde.
L’Afrique du Sud, le Kenya et l’Éthiopie continuent de signaler le plus grand nombre de nouveaux cas. La région présente un schéma mixte, avec des pays à différents stades de l’épidémie et connaissant des résultats différents.

Avec 4.594 nouveaux cas au cours de la semaine dernière (85 nouveaux cas pour 1 million d’habitants), soit une augmentation de 51 % par rapport à la semaine précédente, le Kenya se classe désormais au deuxième rang des pays de la région pour le nombre de nouveaux cas. Nairobi a connu une augmentation spectaculaire depuis la semaine du 28 septembre, où seuls 1.000 nouveaux cas ont été signalés.

En Méditerranée orientale, 159.000 nouveaux cas et 4.000 décès ont été signalés dans la région la semaine dernière. Cela représente une augmentation de 6 % des cas par rapport à la semaine dernière et une tendance à la hausse constante a été observée dans la région au cours des deux derniers mois.

Au total, plus de 43,5 millions de cas et 1,16 million de morts dans le monde

Alors que l’Iran continue de rapporter le plus grand nombre de nouveaux cas dans la région, le plus grand nombre de nouveaux cas pour 1 million d’habitants est observé en Jordanie. Toutefois, le plus grand nombre de nouveaux décès et de nouveaux décès pour 1 million d’habitants reste le plus élevé en Iran.

En Asie du Sud-Est, une tendance continue à la baisse des nouveaux cas et des décès a été observée la semaine dernière. Cette baisse des nouveaux cas et des décès est une tendance hebdomadaire depuis les cinq dernières semaines. La plus forte diminution des nouveaux cas (baisse de 13 %) et des décès (baisse de 16%) ayant été observée au cours des sept derniers jours.

Une diminution constante des cas a été observée le mois dernier en Inde, en Indonésie, au Myanmar, aux Maldives et au Bhoutan, les autres pays de la région continuant à fluctuer. Et si l’Inde continue de signaler le plus grand nombre de nouveaux cas et de décès dans la région, les tendances de ces chiffres pour le pays continuent de diminuer. L’Inde a signalé 370.260 nouveaux cas (268 nouveaux cas pour 1 million d’habitants), soit une baisse de 16% au cours de la semaine dernière.

La pandémie a fait au moins 1,16 million de morts dans le monde depuis fin décembre. Et selon un bilan établi mercredi par l’OMS, plus de 43,5 millions de cas confirmés de Covid-19 ont été officiellement diagnostiqués.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Covid-19 : l’OMS a enregistré le plus grand nombre de cas la semaine dernière

Alors que le nombre de cas et d’hospitalisations liés au coronavirus augmente, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle à ne pas baisser les bras.