Covid-19 : les contaminations augmentent fortement en Inde (OMS)

Une mère sur un lit d'hôpital avec son bébé né pendant la pandémie de Covid-19 dans le Gujarat, en Inde.
© UNICEF/Vinay Panjwani
Une mère sur un lit d'hôpital avec son bébé né pendant la pandémie de Covid-19 dans le Gujarat, en Inde.

Covid-19 : les contaminations augmentent fortement en Inde (OMS)

Santé

L’Asie du Sud-Est - la deuxième région la plus touchée par la Covid-19 – a continué à afficher la plus forte augmentation des nouveaux cas et décès au cours de la semaine dernière, a annoncé mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 

La région a recensé plus de 600.000 nouveaux cas signalés par rapport à la semaine précédente. Une forte hausse qui est entièrement due à la situation épidémiologique en Inde, qui continue d’être le pays le plus touché de cette région de l’OMS

« L’Inde continue de signaler un nombre très élevé de nouveaux cas, atteignant près de 600.000 nouveaux cas au cours des sept derniers jours », précise l’OMS dans son dernier bulletin humanitaire daté du 7 septembre.

Il s’agit d’une moyenne d’environ 81.582 cas par jour, soit le nombre le plus élevé de nouveaux cas quotidiens au cours de la semaine écoulée. 

Avec 75.809 nouveaux cas enregistrés hier lundi, l’Inde compte 4.280.422 infections (dont 72.775 décès, venant juste après les Etats-Unis (plus de 6,2 millions) et le Brésil (4,1 millions). 

Toujours dans cette région, le Myanmar a également connu une nette augmentation de près de 87 % au cours des sept derniers jours. Au total, le pays recense 1.610 cas confirmés de Covid-19 dont 8 décès.

Pour lutter contre la pandémie de COVID-19, le CICR aide les communautés touchées par la violence en faisant don de kits d'hygiène à un partenaire local au Brésil.
CICR
Pour lutter contre la pandémie de COVID-19, le CICR aide les communautés touchées par la violence en faisant don de kits d'hygiène à un partenaire local au Brésil.

Les Amériques toujours débordées 

La pandémie de coronavirus continue de faire rage dans le monde et a fait au moins 890.392 morts et 27,2 millions de cas confirmés dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi mardi par l’OMS.

D’une manière générale, les dernières données hebdomadaires publiées par l’OMS montrent une hausse hebdomadaire du nombre de nouveaux cas signalés, notamment dans les régions de l’Europe et de la Méditerranée orientale. 

Toutefois les régions de l’Afrique et du Pacifique occidental affichent un ralentissement de l’épidémie, avec une baisse du nombre de cas et de décès par rapport à la semaine dernière. 

Avec une légère baisse lors du dernier rapport, la région des Amériques a connu une augmentation de 1 % des cas signalés, mais une diminution de 4% des décès. Selon l’agence onusienne, elle continue de porter la charge la plus lourde de la maladie au niveau mondial, puisqu’elle représente près de la moitié de tous les nouveaux cas signalés au cours des sept derniers jours.

Les États-Unis (6,2 millions de cas dont 188.003 décès) et le Brésil (4,1 millions de cas dont 126.650 décès) représentent près des trois quarts de toutes les contaminations dans les Amériques. Selon les projections de l’OMS, l’Argentine, la Colombie et le Pérou viennent ensuite avec la plus grande proportion de nouveaux cas dans la région.

Le 7 avril 2020, l'UNICEF livre le premier lot de fournitures médicales aux autorités sanitaires espagnoles pour soutenir la lutte contre la pandémie de COVID-19. Cette livraison comprend 48 000 lots de désinfectant pour les mains.
Photo : UNICEF/Estefanía García Díaz
Le 7 avril 2020, l'UNICEF livre le premier lot de fournitures médicales aux autorités sanitaires espagnoles pour soutenir la lutte contre la pandémie de COVID-19. Cette livraison comprend 48 000 lots de désinfectant pour les mains.

La France signale le plus grand nombre de nouveaux cas en Europe

En Europe, la France a signalé le plus grand nombre de nouveaux cas au cours des sept derniers jours, avec près de 44.000 cas. Avec ces nouvelles tendances, la France recense désormais 307.476 cas confirmés de Covid-19 dont 30.547 morts. 

La France est suivie de près par l’Espagne, avec un peu plus de 40.000 nouveau cas. 

En Italie, les cas ont continué à augmenter.  Toutefois l’augmentation de 9 % de cette semaine est nettement inférieure à celle de près de 85% de la semaine dernière. Au total ce pays méditerranéen a eu 277.634 cas confirmés de Covid-19 dont 35.541 décès.

De plus, la Russie (plus d’un million de cas dont 17.871 décès) et l’Ukraine (138.068 cas dont 2.877 décès) continuent également à signaler un nombre élevé de cas. 

« En Ukraine, le nombre de cas continue d’augmenter, avec une hausse de 19 % au cours des sept derniers jours », souligne l’OMS. 

Dans la Région de l’OMS de la Méditerranée orientale, le plus grand nombre de nouveaux cas dans la région a été observé en Iraq, en Iran, en Arabie Saoudite et au Koweït. Mais l’Iraq continue de signaler le plus grand nombre de nouveaux cas de Covid-19. Plus de 5.000 cas ont été recensés pour la seule journée du 5 septembre. Au total, l’Iraq comptabilise 264.684 cas confirmés dont 7.589 décès.

En Afghanistan, les cas ont augmenté de 77% cette semaine par rapport à la semaine dernière, bien que les nouveaux décès aient diminué de 33% durant la même période. Au total, le pays recense 38.494 cas confirmés dont 1.415 décès.

Le 23 avril 2020 à Johannesburg, en Afrique du Sud, un habitant du quartier informel de Setswetla se fait asperger les mains de désinfectant pour les mains.
Photo : © UNICEF/Michele Spatari/AFP-Services
Le 23 avril 2020 à Johannesburg, en Afrique du Sud, un habitant du quartier informel de Setswetla se fait asperger les mains de désinfectant pour les mains.

L’Afrique du Sud continue de rapporter le plus grand nombre de cas en Afrique

Sur le continent africain, bien que le nombre de cas en Afrique du Sud ait diminué cette semaine, le pays continue de rapporter le plus grand nombre de cas dans la région. Selon l’OMS, cela représente 37% de tous les nouveaux cas.  Le pays comptabilise désormais 638.517 cas dont 14.889 décès.

Parmi les autres pays ayant signalé un nombre élevé de cas en Afrique, l’Agence onusienne cite l’Éthiopie (58.672 cas dont 918 décès), l’Algérie (46.364 cas dont 1.556 morts), le Maroc (73.780 cas dont 1.394 décès), la Namibie (8.685 cas dont 89 morts) et le Kenya (35.103 cas dont 597 décès). 

Alors que les cas au Nigeria (55.005 cas confirmés dont 1.057 décès) ont diminué de 35 % cette semaine, par rapport à la semaine précédente, le nombre de décès signalés a augmenté de 200 %. Les 14 décès dans la semaine du 24 août sont passé à 43 morts pour la semaine du 31 aout, soit une augmentation de 29 décès.

Enfin, les tendances montrent une augmentation des cas depuis que la Tunisie a rouvert ses frontières à la fin du mois de juin. Selon l’OMS, le record des contaminations reste la journée du 7 septembre avec 265 cas répertoriés. Au total, la Tunisie comptabilise 5.041 cas confirmés de Covid-19 dont 93 décès.