Explosions mortelles à Beyrouth : solidaire du Liban, l’ONU apporte son aide

4 août 2020

Les Nations Unies ont exprimé leur solidarité avec le Liban suite à la double explosion mardi dans le port de Beyrouth qui a fait plusieurs dizaines de  morts et des milliers de blessés. Sur place, l'ONU aide activement. Plusieurs membres du personnel onusien ont été blessés.

Une double explosion a frappé mardi après-midi la zone portuaire de la capitale libanaise. Un bilan provisoire rapporté par plusieurs médias mardi soir et par Croix-Rouge libanaise fait état d’au moins 100 personnes tuées et 4.000 blessées.

Par la voix de son porte-parole adjoint, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres a exprimé ses plus sincères condoléances aux familles des victimes, ainsi qu'au peuple et au gouvernement libanais, à la suite des « horribles explosions » qui ont frappé Beyrouth. M. Guterres a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Des condoléances et des souhaits de rétablissement partagés par le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande, et le Coordinateur spécial des Nations Unies pour le Liban, Jan Kubic. Le Président de l'Assemblée générale a réitéré sa solidarité avec le Liban pendant cette période.

« Nos sympathies, nos prières sont avec vous, avec le Liban », a, pour sa part, déclaré M. Kubic à l’adresse du peuple libanais, sur son compte Twitter ».

Les Nations Unies proposent leur aide et participent à la réponse

« Les Nations Unies restent engagées à soutenir le Liban en ces temps difficiles et participent activement à la réponse à cet incident », a précisé le porte-parole adjoint de M. Guterres. Au nom des Nations Unies, M. Kubis a offert au Premier Ministre libanais, Hassan Diab, l’aide humanitaire et toute autre assistance nécessaire. La Coordinatrice spéciale adjointe des Nations Unies pour le Liban, Najat Rochdi, qui vient de prendre ses fonctions à Beyrouth coordonnera l’aide onusienne avec les autorités respectives, a précisé sur Twitter le Bureau du Coordinateur spécial.

« Nous sommes prêts à aider et à fournir toute assistance et soutien », a pour, sa part, déclaré sur Twitter le Commandant des Casques bleus de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), Stefano Del Col.

Le Ministre de la santé publique du Liban, Hamad Hassan, a instruit à tous les hôpitaux de prendre en charge les blessés et de couvrir leurs frais de soin. Son Ministère a également appelé les équipes médicales à se porter volontaires. La Croix-Rouge libanaise a, de son côté, lancé un appel d’urgence pour des dons de sang de tout type au Liban afin de venir en aide aux blessés.

« Nous travaillons avec le Ministère de la santé publique du Liban pour assurer que les fournitures de traumatologie sont disponibles », a, pour sa part, déclaré le Bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la Méditerranée orientale.

« L’OMS est prête à soutenir le gouvernement et les travailleurs de la santé à sauver des vies », a déclaré sur Twitter son Directeur général, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Plusieurs membres du personnel de l’ONU blessés par les explosions

La double explosion à Beyrouth a fait de nombreux blessés, « dont plusieurs membres du personnel des Nations Unies travaillant au Liban », a précisé Farhan Haq, le porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, dans un communiqué publié mardi soir.

Le Département des opérations de paix de l’ONU a indiqué sur Twitter que plusieurs Casques bleus participant à la Task Force maritime de la FINUL et dont les bateaux étaient ancrés dans le port de Beyrouth, ont été blessés dans les explosions.

« Certains d’entre eux l’ont été sérieusement », a précisé la FINUL sur son compte Twitter, ajoutant que l’un de ses bateaux a été endommagé par les explosions.

Les Casques bleus blessés ont été transportés vers des hôpitaux. La FINUL évalue actuellement la situation, y compris l’ampleur de l’impact des explosions sur son personnel.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Liban : Michelle Bachelet appelle à une réponse urgente et unifiée à la crise économique

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, a mis en garde vendredi contre les effets dévastateurs de la crise socio-économique sur la population libanaise et a exhorté le gouvernement, les partis politiques et le secteur financier à travailler ensemble pour assurer la protection des plus pauvres et des plus vulnérables.