Ebola en RDC : un nouveau compte à rebours a commencé

20 mai 2020

Le Dr Tedros Adhanom, Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a émis, mercredi, « l’espoir » que République démocratique du Congo en finisse « très bientôt » avec l’épidémie d’Ebola.

A noter que les autorités sanitaires congolaises ont relancé, jeudi 14 mai dernier, un nouveau compte à rebours de 42 jours pour la fin de l’épidémie d’Ebola dans l’est du pays. Cette période de 42 jours correspond à deux fois la durée moyenne maximale d’incubation du virus.

Or « la dernière personne qui était traitée pour le virus Ebola s’est rétablie et a été libérée le 14 mai dernier », a déclaré le Dr Tedros lors d’un point de presse virtuel depuis Genève.

« Ce 14 mai là, le ministère de la santé de la RDC a annoncé le début du compte à rebours de 42 jours avant la fin de l’épidémie », a ajouté le Chef de l’OMS qui note qu’il reste maintenant 36 jours pour déclarer la fin d’Ebola dans ce pays.

« Mais de nouveaux cas pourraient encore apparaître, comme nous l’avons vu auparavant », a mis en garde le Dr Tedros. En effet, de nouveaux cas s’étaient déclarés à partir du 10 avril, trois jours avant la fin d’un précédent compte à rebours.

Cette épidémie de fièvre hémorragique Ebola a tué 2.279 personnes pour 3.462 cas depuis sa déclaration officielle le 1er août 2018, soit une létalité de 66%.

Par ailleurs, la République démocratique du Congo (RDC) a aussi enregistré un total de 1.730 cas confirmés de Covid-19 dont 60 décès depuis le 10 mars. La plupart des cas sont enregistrés dans la capitale congolaise, Kinshasa. A la date du 19 mai, « le pays a enregistré une centaine de nouveaux cas dont 83 à Kinshasa et 19 Kongo Central », a précisé le Bureau de l’OMS en RDC dans un tweet.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La baisse des taux de vaccination pourrait entraîner la résurgence de maladies mortelles en RDC (UNICEF)

Alors que l’attention du monde reste dominée par le nouveau coronavirus, l’UNICEF a averti ce vendredi que d’autres maladies infectieuses menacent des milliers de personnes, dont de nombreux enfants en République démocratique du Congo (RDC).