L’OMS alerte sur le possible lien entre la Covid-19 et les syndromes inflammatoires chez les enfants

15 mai 2020

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la publication vendredi soir d’une une note scientifique sur le syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants  en lien avec le coronavirus.

Au cours des dernières semaines, des rapports en provenance d'Europe et d'Amérique du Nord ont fait état d’un petit nombre d'enfants admis dans des unités de soins intensifs avec une maladie inflammatoire multisystémique avec des caractéristiques similaires à la maladie de Kawasaki et au syndrome de choc toxique.

« Les premiers rapports supposent que ce syndrome peut être lié à la Covid-19 », a déclaré vendredi le Directeur général de l’OMS, le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’un point de presse virtuel depuis Genève.

Le chef de l’OMS estime essentiel de caractériser d'urgence et soigneusement ce syndrome clinique, de comprendre la causalité et de décrire les interventions de traitement.

En collaboration avec son réseau clinique mondial pour la Covid-19, l'OMS a élaboré une définition de cas préliminaire et un formulaire de rapport de cas pour le syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants.

« J'appelle tous les cliniciens du monde entier à travailler avec vos autorités nationales et l'OMS pour être en alerte et mieux comprendre ce syndrome chez l'enfant », a déclaré le Dr. Tedros.
 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Déconfinement : notre comportement, personnel et collectif, déterminera le cours de la pandémie (OMS)

Alors que de nombreux pays assouplissent les restrictions dans la région européenne, l’OMS rappelle que les comportements individuels et collectifs, ainsi que la capacité des gouvernements à écouter leurs citoyens et adapter leurs stratégies, détermineront le cours de la pandémie de Covid-19.