Coronavirus : en RDC, Radio Okapi lance une émission scolaire pour les enfants privés d’école

1 mai 2020

La radio des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC) offre ses ondes à des programmes éducatifs destinés aux enfants du pays dont les écoles ont été fermées en raison de la pandémie de Covid-19.

Le 26 avril, le gouvernement congolais a lancé l’apprentissage via la bande FM sur toute l’étendue du territoire de la RDC, avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). Des émissions scolaires intitulées Okapi Ecole sont diffusés sur Radio Okapi - la radio de la Mission des Nations Unies en RDC (MONUSCO). Des kits d'apprentissage vont également être distribués à plus de 25 millions d’enfants congolais afin qu’ils puissent poursuivre leur scolarité malgré la fermeture des écoles. 

Le coronavirus a montré une évidence. Dans les situations de crise, la radio reste le médium le plus simple et le plus efficace pour atteindre les personnes en détresse. La RDC n’y fait pas exception. « Actuellement, 27 millions d’enfants congolais sont privés d’éducation », explique Joelle Ayité, Responsable de la section éducation au bureau de l’UNICEF en RDC. Une situation aggravée par la pandémie de Covid-19 et les fermetures d’écoles. 

Par le passé, l’UNICEF et plusieurs autres partenaires avaient appuyé un certain nombre de contenus éducatifs radios du ministère de l’éducation de la RDC, mais il étaient limités à des bases de projets. « Il n’y avait pas cette pérennité, cette soutenabilité qui est nécessaire », explique Mme Ayité.

« Il y a une télévision éducative qui a été créé en 2019 par le ministère de l’éducation, Educ-TV, qui a pris de l’ampleur avec la crise du Covid-19. Mais il n’existe pas d’équivalent pour la radio », a-t-elle ajouté. « Et la seule radio qui a une couverture nationale est la radio des Nations Unies, Radio Okapi. Même la radio-télévision nationale congolaise (RTNC) n’a pas une couverture aussi importante », dit-elle.

 

Face à l’urgence éducative accentuée par le coronavirus, l’UNICEF a donc contacté Radio Okapi. « Ils ont répondu immédiatement. Ils étaient très enthousiastes à cette idée. Ils nous ont tout de suite dit qu’ils allaient nous mettre à disposition au moins deux heures par jour et finalement ils nous ont donné 15 heures par semaine, deux heures du lundi au samedi et trois heures le dimanche, ce qui est formidable », s’est réjouie Mme Ayité.

Radio Okapi et la Radio nationale congolaise se sont engagées à diffuser des séquences didactiques sur les principales matières du cycle primaire, notamment les mathématiques, le français, la lecture et l'écriture, ainsi que l’éducation à la santé, à l’environnement et à l'hygiène. Pour l’enseignement secondaire, un accent particulier est mis sur les mathématiques, le français, la technologie, les sciences de la vie et de la terre ainsi que sur l’informatique.

« Cette initiative permettra non seulement de maintenir l’instruction aux élèves mais également d’éviter qu’ils perdent leur année scolaire », a déclaré Willy Bakonga, le ministre congolais de l’enseignement primaire, secondaire et technique.

Radio Okapi
Edouard Beigbeder, représentant de l'UNICEF RDC ( à gauche ) et Christophe Boulierac ( à droite ) lors du lancement de l'émission Okapi Ecole, le 26/04/2020

Des messages et des programmes de prévention au Covid-19 pour toute la famille

Outre les programmes didactiques, des messages et des programmes de prévention au Covid-19 sont aussi diffusés afin de permettre aux enfants d’acquérir des connaissances et des pratiques qui sauvent des vies. « On peut faire des mathématiques et du français en rappelant les gestes barrières en se lavant les mains », a expliqué Mme Ayité. « Et la radio est intéressante car en réalité on ne touchera pas seulement que les enfants. Les parents aiment bien savoir ce que les enfants écoutent à la radio et souvent écoutent avec eux. Et si c’est bien fait, ils écoutent tout le temps avec les enfants ». 

A travers ces programmes radio, l’UNICEF a développé un certain nombre de messages à l’intention des parents pour leur rappeler leur rôle en termes de bien-être, de santé, de protection, d’encadrement et de suivi des apprentissages, Mais aussi en matière de jeux parce que « ce sont encore des enfants et malgré cette période un peu anxiogène il est important de pouvoir jouer avec eux. Donc les parents ont un rôle très important dans l’apprentissage à distance », a souligné Mme Ayité.

« L’éducation est un droit et la place d’un enfant est à l’école. L’apprentissage à distance nous permettra d’offrir aux élèves l’opportunité de jouir de ce droit », a pour sa part, rappelé Edouard Beigbeder, représentant de l’UNICEF en RDC.

D’après les dernières informations dont dispose l’UNICEF, 37% des ménages en RDC ont accès à un poste radio. « Je me suis amusée à faire un petit calcul en fonction du nombre d’enfants dans les ménages et nous pourrions arriver à potentiellement atteindre 13,9 millions d’enfants », explique-t-elle.

Des livrets de devoirs pour les enfants et adolescents du primaire et du secondaire ont également été distribués à tous les élèves de la RDC, y compris ceux qui vivent dans les zones reculées.

D’après des enquêtes réalisées par l’UNICEF, la principale préoccupation des enfants congolais est de pouvoir retourner à l’école et retrouver leurs camarades de classes. « C’est ce qui fait l’essentiel de leur vie. C’est cet environnement convivial qu’ils ont et qui les rassurent et la routine de l’école qui leur manquent ». 

Plusieurs élèves ont indiqué avoir du mal à faire leurs devoirs et à rester au contact des cours. « Ils ont besoin d’être aiguillés et donc la préoccupation principale ce n’est vraiment pas le Covid-19 mais la reprise d’une forme d’apprentissage », conclut la cheffe de la section éducation à l’UNICEF -RDC. L’émission Okapi Ecole est prévue de durer au moins 6 mois.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Radio Okapi : 18 ans au service de la paix et des Congolais

Radio Okapi, la radio de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), a fêté mardi ses 18 ans d’existence.