Ebola en RDC : l’épidémie n’est pas terminée (OMS)

Une patiente dans un centre de santé à Butembo, dans l'est de la RDC, se fait prendre la température dans le cadre des efforts pour éviter la propagation d'Ebola.
Photo : ONU/Martine Perret
Une patiente dans un centre de santé à Butembo, dans l'est de la RDC, se fait prendre la température dans le cadre des efforts pour éviter la propagation d'Ebola.

Ebola en RDC : l’épidémie n’est pas terminée (OMS)

Santé

Après 52 jours sans cas, les équipes de surveillance et d'intervention sur le terrain ont confirmé un nouveau cas d'Ebola en Republique démocratique du Congo (RDC), a annoncé vendredi le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Malheureusement, cela signifie que le gouvernement de la RDC ne sera pas en mesure de déclarer la fin de l'épidémie lundi, comme on l'espérait », a déclaré le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’une conférence de presse, signalant qu’il avait convoqué une réunion du comité d'urgence sur le virus Ebola en RDC.

Le chef de l’OMS a ajouté qu’ils « étaient préparés et qu’ils s’attendaient à d'autres cas ».

« L'OMS et tous ses partenaires restent sur le terrain et sont plus que jamais déterminés à travailler sous la direction du gouvernement, des communautés touchées et de nos partenaires pour mettre fin à l'épidémie », a affirmé le Dr Tedros. 

Le 11 mars dernier l’OMS avait annoncé la fin du suivi des dernières personnes en contact avec une patiente atteinte d'Ebola et le début du compte à rebours.

L'Organisation avait alors précisé  que sans nouveau cas et en suivant de près les ex-patients pour éviter toute rechute et en respectant le protocole de deux périodes d’incubation de 21 jours, le pays en aurait fini avec l’épidémie d’Ebola le 12 avril prochain.