Réfugiés palestiniens : l’UNRWA a besoin de 1,4 milliard de dollars pour financer ses activités en 2020

31 janvier 2020

L’agence des Nations Unies chargée des réfugiés palestiniens a déclaré vendredi avoir besoin d’au minimum 1,4 milliard de dollars pour financer ses activités en 2020 auprès de 5,6 millions de réfugiés palestiniens au Moyen-Orient.

La présentation des priorités et des besoins financiers de l'agence pour 2020 intervient dans le sillage de la récente prorogation par l'Assemblée générale des Nations Unies de son mandat pour une nouvelle période de trois ans jusqu'en juin 2023.

« L'immense soutien que l'UNRWA a reçu à l'Assemblée générale en décembre dernier a été une validation écrasante de l'agence et de notre mandat », a déclaré vendredi le Commissaire général par intérim de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), Christian Saunders.

« Nous avons maintenant besoin que nos donateurs et partenaires associent ce soutien au financement nécessaire pour nous permettre de fournir aux réfugiés palestiniens une protection et ces services essentiels considérés comme un droit humain fondamental. En retour, nous nous engageons à respecter les valeurs et les principes inscrits dans la Charte des Nations Unies et à veiller à ce que chaque centime de financement public que nous recevons soit utilisé à bon escient, correctement et efficacement », a-t-il ajouté.

En 2020, les réfugiés de Palestine en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, à Gaza, en Jordanie, au Liban et en Syrie, continueront de faire face à une série de défis. Au cœur de ces défis se trouve l'occupation de la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, le blocus de Gaza, la poursuite du conflit en Syrie, la crise politique au Liban et les besoins croissants en Jordanie, qui continuent tous d'avoir un impact dramatique sur la vie des réfugiés palestiniens.

Sur les 1,4 milliard de dollars requis, l'UNRWA utilisera 806 millions de dollars pour l'éducation, la santé, l'amélioration des infrastructures et des camps, les secours et les services sociaux, la protection et la microfinance. L'UNRWA pourra dispenser une éducation à plus d'un demi-million de filles et de garçons dans quelque 700 écoles de la région et permettre 8,5 millions de visites de patients dans ses établissements de santé.

Un montant supplémentaire de 155 millions de dollars est nécessaire pour fournir une aide humanitaire d'urgence à la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, et à Gaza, et 270 millions de dollars sont nécessaires pour aider les réfugiés palestiniens en Syrie et les réfugiés palestiniens de Syrie au Liban et en Jordanie.

Enfin, 170 millions de dollars sont nécessaires pour des projets prioritaires, en particulier des initiatives de relogement et de reconstruction en réponse aux conflits en Syrie et à Gaza, ainsi que des initiatives conçues pour achever et renforcer les réformes et l'exécution des programmes.

« Tant qu'il n'y aura pas de solution juste et durable au sort des réfugiés palestiniens, nous sommes la seule agence capable de fournir le type de services essentiels auxquels les réfugiés palestiniens ont droit. J'appelle humblement nos donateurs et partenaires à soutenir fermement l'UNRWA cette année », a déclaré M. Saunders.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La Chine verse un million de dollars à l'UNRWA pour soutenir l'aide alimentaire à Gaza

L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a annoncé mercredi que la Chine a fait un don d’un million de dollars pour soutenir ses activités d'aide alimentaire à Gaza.