Le chef de l'ONU condamne fermement l’intensification de la violence à la frontière d'Israël et de Gaza 

5 mai 2019

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, qui suit avec « une profonde préoccupation » les derniers développements à la frontière entre Gaza et Israël, a exhorté dimanche toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue.

Au cours du week-end, des centaines de roquettes ont été lancées depuis le territoire palestinien vers le sud d'Israël, et Israël a riposté par des centaines de frappes aériennes et de tirs de char. Selon les médias, plusieurs femmes, enfants et hommes ont été tués ou blessés à la suite de ces violences.

Déplorant « le risque d'une nouvelle escalade dangereuse et de nouvelles pertes en vies humaines à la veille du mois sacré du Ramadan », le chef de l'ONU a condamné dimanche « avec la plus grande fermeté le lancement de roquettes depuis Gaza vers Israël, en particulier contre des centres civils », dans une déclaration publiée par son porte-parole, Stéphane Dujarric. 

Il a exhorté toutes les parties à « faire preuve de la plus grande retenue, à désamorcer immédiatement la situation et à revenir aux accords des derniers mois », en faisant référence à un cessez-le-feu fragile, récemment approuvé par l'Égypte et soutenu par l'ONU. 

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a lancé samedi un appel au calme similaire. Il continue à travailler en étroite collaboration avec l'Égypte et toutes les parties concernées pour rétablir le calme.

Dans un contexte de pénurie de longue date de biens et services de base à Gaza, liée à un blocus aérien, maritime et terrestre d'Israël qui dure depuis plus de dix ans, les manifestations palestiniennes ont commencé il y a plus d'un an dans la bande de Gaza. 

En plus d’un an de violence continue, près de 200 Palestiniens ont été tués, dont plus de 40 enfants, et plus de 1300 ont été blessés.

 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.