Ukraine : l’ONU appelle à éviter toute mesure unilatérale pouvant nuire à la mise en œuvre des accords de Minsk

25 avril 2019

La cheffe des affaires politiques de l’ONU a plaidé jeudi pour un « cessez-le-feu durable » dans l’Est de l’Ukraine où sévit depuis cinq ans un conflit entre les forces gouvernementales et les séparatistes pro-russes.

Un décret présidentiel russe en date du 24 avril permet à certains résidents de l’Est de l’Ukraine d’obtenir la nationalité russe dans le cadre d’une procédure simplifiée. Une décision fortement contestée par le gouvernement ukrainien qui la considère comme une violation de sa souveraineté, de son intégrité territoriale et de son indépendance et contraire aux accords de Minsk signés par Moscou et Kiev.

« L’ONU s'attend à ce que l'esprit et la lettre des accords de Minsk soient respectés par toutes les parties concernées », a déclaré devant le Conseil de sécurité Rosemary DiCarlo, la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires politiques.

« À cette fin, nous exhortons toutes les parties à éviter toute mesure unilatérale qui pourrait nuire à la mise en œuvre de ces accords et de répondre aux préoccupations par un dialogue constructif dans le cadre des formats de négociation existants », a-t-elle ajouté.

Les Nations Unies continuent d’appuyer pleinement les efforts menés dans le cadre du format Normandie (Allemagne, France, Russie, Ukraine), de l’Organisation pour la sécurité et coopération en Europe (OSCE) et du groupe de contact trilatéral (Russie, Ukraine, OSCE).

Tous les acteurs de ces trois cadres de négociations se sont efforcés de promouvoir la mise en œuvre complète des accords de Minsk. « Malheureusement, les progrès stagnent », a dit Mme DiCarlo.

Le 21 avril, les Ukrainiens ont élu Volodymyr Zelensky, Président de leur pays. Mme DiCarlo a félicité le peuple ukrainien pour le déroulement pacifique de l’élection.

À la suite de cette élection, les Nations Unies estiment que les efforts doivent se poursuivre avec plus de détermination et d'urgence. « Nous attendons de toutes les parties concernées qu’elles agissent conformément aux accords de Minsk et, une fois de plus, réaffirmons la nécessité de relancer les efforts diplomatiques », a dit la cheffe des affaires politiques.

« L’ONU souligne son attachement à la souveraineté, à l'indépendance et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues, conformément aux résolutions pertinentes de l'Assemblée générale et du Conseil de sécurité », a rappelé Mme DiCarlo.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ukraine : la violence se poursuit et les civils continuent à payer un lourd tribut (ONU)

Lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation dans l’est de l’Ukraine, deux hauts responsables onusiens ont noté mardi que la violence se poursuivait et que ce conflit continuait de faire des victimes parmi les civils.