Brésil : l’ONU propose son soutien suite à la rupture d’un barrage minier

26 janvier 2019

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s’est profondément attristé samedi par les terribles pertes en vies humaines et les dégâts importants subis par les communautés et l'environnement suite à l'effondrement du barrage vendredi à Brumadinho, dans l'État de Minas Gerais, dans le sud est au Brésil.

Selon la presse, au moins 34 personnes auraient perdu la vie et 300 seraient portées disparues après la rupture du barrage minier, qui venait d’être inspecté le 10 janvier dernier.

Dans une déclaration publiée par son porte-parole, António Guterres a affirmé que le système des Nations Unies est prêt à soutenir les autorités brésiliennes dans les efforts de recherche et de secours d'urgence.

Le chef de l'ONU a adressé ses condoléances aux familles des victimes et au Gouvernement brésilien.  Il a  souhaité un prompt rétablissement aux blessés .

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.