Inondations en Jordanie : le chef de l'ONU « attristé » par les pertes en vies humaines

26 octobre 2018

 Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s'est dit « profondément attristé par les pertes en vies humaines et les dégâts considérables » qui ont été causés par une intense et soudaine inondation près de la mer Morte, en Jordanie, et qui aurait emporté un bus transportant des élèves et des enseignants lors d’un voyage scolaire.

Selon les médias, au moins 18 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées. Les victimes ont été emportées par les inondations dans la région des sources chaudes de Zara Maeen, à la suite des fortes pluies de jeudi. Beaucoup sont soignées pour des blessures graves et des efforts de recherche et de sauvetage sont en cours.

Dans un communiqué rendu publi jeudi soir, M. Guterres a « présenté ses condoléances et sa profonde sympathie aux familles des victimes » et au gouvernement jordanien.

Il a ajouté que « les Nations Unies sont prêtes à soutenir les efforts de secours en cours ».

La vallée de la mer Morte est sujette aux inondations car elle se situe en dessous du niveau de la mer et des inondations soudaines ont tendance à se produire lorsque l'eau de pluie tombe des collines adjacentes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.