L’ONU salue la ratification par la Grèce du nouveau nom de l’ex-République yougoslave de Macédoine

25 janvier 2019

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a félicité la Grèce pour la ratification de l'accord de Prespa, sur le nouveau nom de l’ex-République yougoslave de Macédoine, par son Parlement ce vendredi.

« Cela fait suite aux importantes mesures prises récemment par le Parlement de l’ex-République yougoslave de Macédoine vers la mise en œuvre de cet accord historique, négocié sous les auspices de l’Organisation des Nations Unies, par l’intermédiaire de l’Envoyé personnel du Secrétaire général, Matthew Nimetz », a souligné le porte-parole adjoint du Secrétaire général, Farhan Haq, dans une déclaration à la presse.

Le Secrétaire général a félicité les dirigeants des deux pays. « La mise en œuvre de l'accord renforcera la paix et la sécurité dans la région et donnera un nouvel élan aux efforts de réconciliation en Europe et au-delà », a dit son porte-parole adjoint.

« Le Secrétaire général attend avec impatience l'achèvement du processus décrit dans l'accord de Prespa », a-t-il ajouté.

Plus tôt ce vendredi, Matthew Nimetz s’est également félicité de la ratification de l'accord de Prespa par le Parlement grec.

« Cet accord historique entre deux voisins ouvre la voie à une nouvelle relation entre eux et inaugure une nouvelle ère de consolidation de la paix et de la sécurité dans les Balkans. J'attends avec impatience l'achèvement du processus décrit dans l'accord et réitère l'engagement continu des Nations Unies à travailler avec les deux parties », a-t-il dit dans une déclaration à la presse.

En vertu de l’accord de Prespa, le nouveau nom de l’ex-République yougoslave de Macédoine devient "République de Macédoine du Nord".

Selon la presse, cette double ratification devrait permettre de lever les vetos mis par la Grèce ces dernières années à une adhésion de l’ex-République yougoslave de Macédoine à l'OTAN et à l'Union européenne.

Depuis l’indépendance macédonienne en 1991, la Grèce a dénié à son voisin le droit d’utiliser le nom de Macédoine, estimant qu’il était exclusivement réservé à sa propre province septentrionale. 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L’ONU se félicite de l’accord sur le futur nom de l’ex-République yougoslave de Macédoine

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité de l’annonce par les Premiers ministres de la Grèce, Alexis Tsipras, et de l’ex-République yougoslave de Macédoine, Zoran Zaev, d’une « solution mutuellement acceptable » sur la question du nom de l’ex-République yougoslave de Macédoine.