L’ONU prend note du référendum en faveur du changement de nom de l’ex-République yougoslave de Macédoine

1 octobre 2018

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a pris note lundi des résultats du référendum consultatif organisé dans l’ex-République yougoslave de Macédoine le 30 septembre sur son changement de nom.

« Le fait qu'une majorité écrasante de ceux qui ont voté en faveur de l'accord de Prespa est important. Le Secrétaire général exhorte toutes les forces politiques du pays à procéder à la mise en œuvre par l’intermédiaire des institutions du pays », a dit son porte-parole adjoint, Farhan Haq, dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général réitère la détermination de l’ONU à fournir tout l’appui nécessaire, si nécessaire, tant par l’intermédiaire de son Envoyé personnel que par l’intermédiaire des organismes, fonds et programmes des Nations Unies compétents », a-t-il ajouté.

Le ‘oui’ l'a très largement emporté dimanche 30 septembre lors d’un référendum marqué par une forte abstention. Les électeurs qui ont pris part à ce scrutin consultatif ont approuvé la nouvelle appellation de « République de Macédoine du Nord ».

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L’ONU se félicite de l’accord sur le futur nom de l’ex-République yougoslave de Macédoine

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité de l’annonce par les Premiers ministres de la Grèce, Alexis Tsipras, et de l’ex-République yougoslave de Macédoine, Zoran Zaev, d’une « solution mutuellement acceptable » sur la question du nom de l’ex-République yougoslave de Macédoine.