L’ONU se félicite de l’accord sur le futur nom de l’ex-République yougoslave de Macédoine

12 juin 2018

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité de l’annonce par les Premiers ministres de la Grèce, Alexis Tsipras, et de l’ex-République yougoslave de Macédoine, Zoran Zaev, d’une « solution mutuellement acceptable » sur la question du nom de l’ex-République yougoslave de Macédoine.

Le chef de l’ONU a félicité les parties « pour leur détermination à mettre fin à ce différend de longue date, en faisant preuve de leadership », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

Il a félicité tous ceux qui ont participé de manière constructive aux efforts qui ont abouti à l'accord, et en particulier son Envoyé personnel sur cette question, Matthew Nimetz, « qui a incarné pendant de nombreuses années les valeurs de persévérance, de patience et de diplomatie discrète qui ont facilité cet accord historique ».

« Le Secrétaire général exhorte tous les citoyens des deux pays à se rassembler pour faire avancer le processus. Il réitère l'engagement des Nations Unies à fournir tout le soutien nécessaire, à la fois par l'intermédiaire de son Envoyé personnel qu’à travers les agences, fonds et programmes des Nations Unies concernés », a ajouté son porte-parole.

« Le Secrétaire général est convaincu que la résolution de ce différend de longue date aura des répercussions positives en Europe et au-delà et espère que les parties à d'autres conflits prolongés pourront s'inspirer de ce développement pour travailler sans délai à des règlements négociés », a-t-il encore dit.

Plus tôt, M. Nimetz a également félicité « les parties pour avoir mené à bien les pourparlers et pour avoir résolu le différend qui les oppose ».

« Je ne doute pas que cet accord conduira à une période de renforcement des relations entre les deux pays voisins et surtout entre leurs peuples. Dans ce contexte, je suis encouragé par la détermination des deux gouvernements à offrir des avantages mutuels à tous leurs citoyens en établissant un partenariat stratégique qui servira de base à une coopération renforcée dans tous les secteurs », a-t-il ajouté dans une déclaration à la presse.

Le nouveau nom envisagé est la République de la Macédoine du nord et il ne sera officiel que lorsque l’accord sera ratifié par les deux pays et que l’ONU sera formellement notifiée du nouveau nom.

M. Nimetz a salué les ministres des Affaires étrangères des deux pays, qui ont fait preuve, selon lui, « de leadership, de vision et de détermination dans le processus de négociation et n'ont jamais hésité à trouver une solution mutuellement bénéfique pour leur propre pays mais aussi pour l'ensemble de la région ».

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ex-République yougoslave de Macédoine : l'ONU appelle au calme après des heurts au Parlement

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, s'est déclaré inquiet des récents événements dans l'ex-République yougoslave de Macédoine, et a appelé au calme.