L’Afghanistan appelle à faire davantage et à innover pour faire échec au terrorisme

26 septembre 2018

Le Chef de l’exécutif de l’Afghanistan, Abdullah Abdullah, a souhaité mercredi que la communauté mondiale fasse davantage d’efforts et tente d’innover pour faire face au lancinant problème du terrorisme dont son pays souffre depuis près de 25 ans.

« Nous avons demandé à nos voisins, en particulier au Pakistan, d’aider les sociétés visées par le terrorisme - y compris la leur – à faire face à cette menace », a-t-il dit. « Il nous tarde de voir la mise en œuvre effective et dans les délais prévus du Plan d’action afghano-pakistanais pour la paix et la solidarité récemment adopté » par les deux pays.

Toutes les parties prenantes « doivent accepter de traiter toutes les formes de terrorisme comme ne faisant qu’une, de fermer les foyers du terrorisme et ses sanctuaires et de poursuivre en justice ou rapatrier les auteurs » d’actes terroristes, a-t-il ajouté. « Jusqu’à présent, la réponse a été épisodique et insuffisante. Nous travaillons avec tous les pays, proches ou lointains, pour obtenir de meilleurs résultats ».

Sur cette base, a poursuivi M. Abdullah, l’Afghanistan est favorable à la mise en œuvre de manière équilibrée de la Stratégie mondiale de lutte contre le terrorisme des Nations Unies et « il est important de s’occuper sérieusement du non-respect » de cette stratégie.

Le Chef de l’exécutif afghan a par ailleurs rappelé que son pays avait « tourné une page et fait des ouvertures sans précédent en direction des Talibans » pour qu’ils prennent part à « un processus de paix crédible et contrôlé par l’Afghanistan qui puisse mener à un règlement équitable et exhaustif par le dialogue et la réconciliation ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L’Afghanistan a davantage de chances que par le passé de trouver une solution négociée au conflit (ONU)

L’envoyé des Nations Unies en Afghanistan a expliqué lundi au Conseil de sécurité que ce pays avait fait ces derniers mois des progrès pour trouver une solution négociée au conflit qui le ravage depuis des années.