Les mines continuent de faire davantage de victimes malgré les efforts des Nations Unies

29 juin 2018

Après des années de baisse, le nombre de victimes des mines et engins explosifs improvisés est aujourd’hui en hausse et ce malgré les efforts des Nations Unies, a déploré vendredi, le Sous-Secrétaire général à l’état de droit et aux institutions chargées de la sécurité au Département des opérations de maintien de la paix.

« Le nombre croissant de victimes montre que nous ne pouvons pas nous permettre d’être complaisants », a averti Alexandre Zuev, déplorant que la campagne internationale antimines a enregistré dans son dernier rapport annuel quelque 8.500 victimes, un chiffre qui a doublé en quatre ans a-t-il précisé. 

Le Sous-Secrétaire général s’exprimait devant le Conseil de sécurité, dans le cadre de la mise en œuvre de la résolution 2365 adoptée il y a tout juste un an par le Conseil en vue de placer la lutte contre les mines parmi les priorités de l’ONU.

M. Zuev, au nom du Secrétaire général, a exhorté les États membres à apporter un financement durable, prévisible et non pré-affecté au Fonds de contributions volontaires de l’ONU pour l’assistance à la lutte antimines.

Le Sous-Secrétaire général a jugé important de relever que la lutte antimines est essentielle pour la sécurité, la sûreté et la mobilité du personnel des Nations unies.  En 2017, 59 soldats de la paix ont perdu la vie en raison de ce fléau et quelque 150 ont été blessés, a-t-il indiqué, tout en soulignant que le Mali et la Somalie constituent des environnements dangereux pour la mise en œuvre des mandats du Conseil de sécurité. 

M. Zuev a fait valoir que l’examen annuel de l’action antimines par le Conseil de sécurité sur la base d’un rapport sur la mise en œuvre de la résolution, permettrait d’accorder toute l’attention requise à la menace posée par les mines terrestres, les restes explosifs de guerre et les engins explosifs improvisés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.