Yémen : malgré les bombardements, les humanitaires s'activent pour aider des milliers de familles à Hodeïda (ONU)

14 juin 2018

Les partenaires humanitaires se dépêchent de fournir une assistance vitale à des milliers de familles vulnérables dans la ville portuaire de Hodeïda, au Yémen, où les combats se sont intensifiés, a déclaré jeudi la Coordonnatrice humanitaire des Nations Unies pour ce pays.

"Des dizaines de membres du personnel des Nations Unies sont dans la ville pour aider à fournir de la nourriture, de l'eau et des services de santé", a déclaré Lise Grande, Coordonnatrice humanitaire des Nations Unies pour le Yémen. "Nous estimons que 600.000 civils se trouvent dans la ville - dont beaucoup dépendent de l'aide pour survivre".

"Les partenaires humanitaires se préparent à un éventuel assaut depuis des semaines. Les organismes ont prépositionné 63.000 tonnes de nourriture, des dizaines de milliers de trousses d'urgence, des fournitures nutritionnelles, de l'eau et du carburant. Des équipes médicales ont été envoyées et des points de service humanitaire ont été établis".

"L'ONU et les partenaires humanitaires sont sur le terrain à Hodeïda", a déclaré Mme Grande.

"Hier, alors que la ville était soumise à des tirs de mortier ainsi que des bombardements,, un navire sous contrat avec l'ONU, qui est amarré au port de Hodeïda, a déchargé des milliers de tonnes de nourriture. Deux navires de plus se préparent à faire de même. Aujourd'hui, les partenaires distribuent des kits d'urgence contenant de la nourriture et des produits d'hygiène aux personnes qui ont été déplacées par les combats au sud de la ville", a précisé Lise Grande.

Selon sa déclaration, les agences humanitaires et leurs partenaires ont déjà des programmes d’envergure dans la ville. Chaque jour, 50.000 litres d'eau potable sont distribués et les équipes de santé ont contribué à arrêter la propagation du choléra et d'autres maladies mortelles.

"En vertu du droit international humanitaire, les parties au conflit sont obligées de faire tout leur possible pour protéger les civils et s'assurer qu'elles ont accès à l'aide dont elles ont besoin pour survivre", a affirmé Mme Grande.

L'ONU et ses partenaires ont lancé un appel de 3 milliards de dollars dans le cadre du plan de réponse humanitaire de 2018 pour venir en aide à 22,2 millions de personnes dans le besoin au Yémen.

À ce jour, 1,5 milliard de dollars, soit la moitié des ressources nécessaires pour l'année, a été reçu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.