Yémen : 70% de la population dépend de la nourriture importée via Hodeïda (PAM)

15 juin 2018

Tandis que les combats dans les environs d’Hodeïda, au Yémen s’intensifient, ma préoccupation principale est plus que jamais dirigée vers les enfants, les femmes et les hommes du Yémen, a déclaré vendredi le Directeur éxécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley.

Il est vital que le port et les autres infrastructures civiles demeurent opérationnelles - David Beasley

"Des personnes innocentes souffrent dans des conditions d’une difficulté inimaginable, et nous les soutenons dans leur lutte pour mettre fin à ce conflit", a affirmé le chef du PAM.

Malgré le conflit, le port d’Hodeïda, qui constitue un point d’accès nécessaire à l’acheminement de l’aide humanitaire vers la population du Yémen, est toujours opérationnel et le personnel du PAM continue à travailler et à distribuer de la nourriture aux Yéménites. 

Environ 19 millions de Yéménites – 70% de la population du pays – dépendent de la nourriture qui est importée au Yémen via Hodeïda.

"Il est vital que le port et les autres infrastructures civiles demeurent opérationnels", a souligné David Beasley.

Enfin, il a exhorté toutes les parties au conflit à respecter leur obligation de protection des civils et des infrastructures ainsi qu’à prendre des mesures immédiates pour respecter le droit international humanitaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.