Afghanistan : l’ONU condamne un attentat ayant visé des civils à Jalalabad

19 mai 2018

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres,  a condamné samedi un attentat meurtrier qui a visé la veille des civils rassemblés dans un stade pour regarder un match de cricket  à Jalalabad, en Afghanistan.

“Les attaques visant des civils constituent de graves violations des droits de l'homme et du droit international humanitaire et ne peuvent jamais être justifiées”, a dit son porte-parole adjoint, Farhan Haq, dans une déclaration à la presse

“L'Organisation des Nations Unies soutient que toutes les parties au conflit doivent à tout moment respecter leurs obligations de protéger les civils”, a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a adressé ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Il a exprimé sa solidarité avec le peuple et le gouvernement de l'Afghanistan.

La Mission des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a indiqué que l’attaque avait tué au moins huit civils et blessé au moins 65 autres.

“Les faits concernant cet incident sont maintenant clairs. Quatre explosifs ont été déclenchés en ciblant des gens rassemblés après les prières du soir pour regarder un match entre deux équipes locales dans un stade de cricket. Deux des explosifs ont explosé à l'intérieur du stade, et les deux autres à l'extérieur, dans le but évident de cibler ceux qui fuyaient les premières explosions”, a précisé la MANUA dans un communiqué de presse.

“Je suis indigné par cette attaque qui a utilisé quatre bombes soigneusement conçues pour tuer et mutiler des civils qui regardaient un match de cricket”, a déclaré Tadamichi Yamamoto, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan. "Cet acte froid et brutal ne peut absolument pas être justifié. Les responsables doivent être tenus responsables”.

“A l'heure où les Afghans cherchent une paix si nécessaire, nous ne devons pas permettre que de telles attaques découragent notre volonté collective de progresser vers la fin du conflit", a déclaré M. Yamamoto, qui dirige également la MANUA.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : l’ONU dénonce des violences dans des centres d’enregistrement des électeurs

Une série inquiétante d'attaques a été observée dans des installations liées aux élections après le début de l'inscription des électeurs pour les scrutins d'octobre 2018, selon un rapport publié jeudi par la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).