Afghanistan : l'ONU salue les progrès accomplis pour organiser les élections

2 avril 2018

Les Nations Unies ont salué les progrès réalisés par la Commission électorale indépendante (CEI) en fixant une date en octobre 2018 pour organiser les élections parlementaires et de conseil de district en Afghanistan.

« Fixer une date ferme pour les élections est un développement particulièrement positif et important dans le travail de la CEI, et permettra de passer des étapes formelles de planification à la mise en œuvre », a déclaré Tadamichi Yamamoto, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afghanistan.

« Des élections transparentes et inclusives sont une composante essentielle de l'Afghanistan, démontrant la force des processus politiques démocratiques qui prennent racine ici », a déclaré M. Yamamoto, qui est également chef de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA). « La participation de tous les Afghans au processus électoral, et pas seulement aux élections elles-mêmes, est essentielle », a -t-il ajouté.

En décembre 2017, les donateurs se sont engagés à financer jusqu'à 90% du budget d'inscription des électeurs d’un montant de 28,4 millions de dollars, en plus de promettre une assistance continue à la CEI et à la Commission des plaintes électorales (ECC).

« L'ONU et la communauté internationale dans son ensemble restent déterminées à soutenir le processus électoral afghan », a déclaré l'envoyé de l’ONU.

En vertu de la résolution 2405 (2018), le Conseil de sécurité a demandé à la MANUA d’appuyer les autorités afghanes dans l'organisation des élections et de renforcer l'intégrité, la viabilité et l'ouverture du processus électoral.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : un processus de paix a plus de chance de réussir si les femmes sont impliquées (ONU)

A l’occasion d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation en Afghanistan, le Représentant spécial du Secrétaire général dans ce pays, Tadamichi Yamamoto, a souligné combien il était important d’inclure les femmes dans le processus de paix pour que celui soit un succès.