Etats-Unis : le chef de l'ONU attristé par une tuerie dans un lycée en Floride

15 février 2018

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a exprimé sa profonde tristesse face à la tuerie dans un lycée en Floride, aux Etats-Unis, dans un message qu'il a écrit au gouverneur de cet Etat et à la Mission américaine auprès des Nations Unies, a déclaré jeudi un porte-parole de l'ONU.

« Il est déchirant de voir tant de jeunes vies écourtées, dans un lieu où les élèves devraient se sentir en sécurité, ainsi que de nombreuses familles déchirées, et une nouvelle fois une communauté sous le choc », a écrit M. Guterres au gouverneur Rick Scott et à la Représentante permanente des États-Unis auprès de l’ONU, Nikki Haley.

« En cette période de profonde tristesse, nous, les Nations Unies, souhaitons dire que nos pensées vont à tous ceux qui ont été touchés par cette tragédie », a ajouté M. Guterres, selon son porte-parole, Stéphane Dujarric.

Selon la presse, 17 personnes ont été tuées et 14 autres blessées par un ancien élève armé mercredi dans un lycée de la ville de Parkland, en Floride.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Etats-Unis : le chef de l'ONU profondément attristé par la fusillade au Texas

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, s'est dit profondément attristé par « l'horrible » fusillade perpétrée ce week-end au Texas.