Avec l'investiture du Président Weah, l'ONU salue la réussite de l'alternance politique au Libéria

22 janvier 2018

George Weah a été investi lundi en tant que nouveau Président du Libéria où les Nations Unies sont sur le point de fermer leur opération de maintien de la paix dans quelques semaines après près de 15 ans de présence réussie dans le pays.

Le nouveau Président libérien a pris ses fonctions dans le cadre d'une cérémonie organisée dans un stade complètement plein à Monrovia - la capitale du pays.

« J'ai passé ma vie dans les stades, mais je n'ai jamais ressenti cela », a déclaré l'ancien champion de football qui a succédé à la Présidente sortante, Ellen Johnson Sirleaf, dans ce qui constitue la première alternance politique démocratique et pacifique que le pays ait connu en 70 ans.

« Avec l'aide de nos partenaires régionaux et des Nations Unies, nous avons choisi la démocratie comme notre meilleur choix », a souligné le nouveau Président libérien dans son discours d'investiture.

Dirigeant la délégation de l'ONU présente lors de l'investiture, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel, Mohammed Ibn Chambas, a félicité le peuple libérien pour « l'élection crédible et pacifique qui pour la première fois a vu un gouvernement civil élu prendre la relève d'un autre gouvernement civil ».

« C'est une réussite remarquable pour le Libéria », a déclaré M. Chambas qui, entre 1991 et 1996, a participé aux efforts de médiation de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) au Libéria lors de la première guerre civile. « Nous nous réjouissons tous avec le peuple libérien. Nous souhaitons au Président George Weah tout le succès qu'il mérite », a ajouté le Représentant spécial.

Dans son premier discours comme chef d'Etat, M. Weah a remercié la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) pour ses efforts destinés à rétablir la paix et de la sécurité dans un pays qui a connu deux guerres civiles en l'espace de 14 ans entre 1989 et 2003.

Selon les Nations Unies, les conflits au Libéria - premier Etat africain à avoir obtenu son indépendance – ont causé la mort de près de 250.000 personnes – la plupart étant des civils. Les guerres civiles successives ont également créé un effondrement complet de l'Etat et de l'ordre public.

Avec la CEDEAO, la Mission d'observation des Nations Unies au Liberia (MONUL) puis le Bureau d'appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix au Liberia (BANUL) sont intervenus à plusieurs reprises pour ramener la paix dans le pays. Après la signature d'un accord de paix en août 2003, le Conseil de sécurité a autorisé le déploiement d'une opération de maintien de la paix de l'ONU au Libéria. Les premiers Casques bleus sont arrivés dans le pays en octobre de la même année.

« La mission de maintien de la paix des Nations Unies a assuré une paix ininterrompue à l'intérieur de nos frontières pendant plus d'une décennie », a rappelé le Président Weah devant les plus de 35.000 personnes réunies dans le stade.

AUDIO: Pascal Sim, correspondant pour ONUInfo à Monrovia, Libéria Crédit: Pascal Sim

Protection des civils, réforme de l'Etat de droit et des institutions judiciaires, sensibilisation aux droits de l'homme, promotion d'une paix durable via une radio d'information publique : après près de 15 ans d'existence, la MINUL aura achevé avec succès son mandat.

« C'est un jour très heureux pour l'ONU, d'assister à cette réussite du Libéria avec les efforts de la communauté internationale au cours des 14 dernières années », a déclaré Farid Zarif, le chef de la MINUL. « C'est le point culminant de tous les efforts déployés pour renforcer les capacités des Libériens et renforcer leur expérience démocratique, afin qu'ils puissent tous se réunir et célébrer ce succès en tant que nation ».

À partir du 31 mars, la MINUL sera remplacée par une équipe pays des Nations Unies au Libéria qui accompagnera le pays dans ses projets de consolidation de la paix et de développement. « Je peux assurer que l'ONU restera engagée et que le peuple libérien ira de l'avant », a déclaré M. Chambas.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libéria : le chef de l'ONU félicite George Weah pour son élection au poste de Président

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a salué vendredi l'annonce par la Commission électorale nationale du Libéria des résultats définitifs du second tour de l'élection présidentielle dans ce pays.