La FINUL préside une réunion avec des militaires libanais et israéliens

La FINUL préside une réunion avec des militaires libanais et israéliens

Le commandant de la force de la FINUL, le général Alberto Asarta Cuevas.
Le commandant de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL), le général Alberto Asarta Cueva, a présidé jeudi une réunion tripartite avec de hauts responsables des Forces armées libanaises et des Forces de défense d'Israël au point de passage de Ras Al Naqoura, au cours de laquelle ils ont discuté de la situation le long de la Ligne bleue séparant le Liban d'Israël.

Le commandant de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL), le général Alberto Asarta Cueva, a présidé jeudi une réunion tripartite avec de hauts responsables des Forces armées libanaises et des Forces de défense d'Israël au point de passage de Ras Al Naqoura, au cours de laquelle ils ont discuté de la situation le long de la Ligne bleue séparant le Liban d'Israël.

La rencontre a porté sur la mise en œuvre des dispositions de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l'ONU, qui a mis un terme en 2006 au conflit entre Israël et le mouvement libanais Hezbollah. Les discussions ont concerné notamment les violations et les incidents le long de la Ligne bleue, le marquage visible de la Ligne bleue et la question du retrait des forces israéliennes du nord de Ghajar, a précisé la FINUL dans un communiqué de presse.

« L'échange de tirs du 1er août entre les Forces armées libanaises et les Forces de défense d'Israël près de Wazzani ont souligné une fois encore le caractère extrêmement sensible de la Ligne bleue et le rôle important joué par notre arrangement de liaison et de coordination avec les parties pour éviter une escalade », a déclaré le général Asarta.

« Le mécanisme tripartite est au cœur de cet arrangement, comme le montrent une fois encore les délibérations d'aujourd'hui au cours desquelles nous avons été en mesure d'aborder une série de sujets cruciaux avec les parties », a-t-il ajouté.

Le commandant de la FINUL a appelé les Israéliens et les Libanais à agir avec le maximum de retenue et à éviter toute action unilatérale, notamment toute action qui pourrait être perçue par l'autre côté comme provocatrice. Il les a également appelés à utiliser pleinement le mécanisme de liaison et de coordination de la FINUL et à traiter tous les sujets de tension à travers la FINUL.