Iraq : le Conseil de sécurité condamne une récente vague d'attentats

Le Président du Conseil de sécurité pour le mois d'août, Hardeep Singh Puri.
Le Président du Conseil de sécurité pour le mois d'août, Hardeep Singh Puri.

Iraq : le Conseil de sécurité condamne une récente vague d'attentats

Dans une déclaration à la presse rendue publique jeudi, les membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont condamné dans les termes les plus forts la série d'attaques terroristes qui se sont déroulées le 15 août dernier en Iraq et qui ont causé de nombreux morts et blessés.

Selon la presse, 37 attaques ont eu lieu dans plus d'une douzaine de villes lundi 15 août. Les attaques auraient été coordonnées et les terroristes auraient utilisé des voitures piégées, des engins explosifs improvisés ou encore des kamikazes. Plus de 60 personnes auraient été tuées.

Dans leur déclaration à la presse lue par la Présidence du Conseil, occupée par l'Inde en août, les membres du Conseil de sécurité ont exprimé « leurs sincères condoléances aux familles des victimes et ont réaffirmé leur soutien au peuple et au gouvernement d'Iraq ».

Ils ont souligné « la nécessité de traduire en justice les responsables, les organisateurs, les personnes fournissant des fonds et celles qui soutiennent ces actes répréhensibles de terrorisme ». Ils ont exhorté « tous les Etats, en vertu de leurs obligations au regard du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, à coopérer activement avec les autorités dans ce sens ».

Les membres du Conseil ont réaffirmé la nécessité de combattre par tous les moyens les menaces à la paix internationale et aux droits de l'homme et ont réitéré leur détermination à combattre toutes les formes de terrorisme, conformément à leurs responsabilités au regard de la Charte des Nations Unies.

Ils ont réaffirmé que de tels actes ne pouvaient pas inverser la marche de l'Iraq « vers la paix, la démocratie et la reconstruction ».

Le 15 août dernier, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et son Représentant spécial pour l'Iraq, Ad Melkert, avaient également condamné ces attaques terroristes.