Les Etats-Unis augmentent leur contribution à la lutte contre le paludisme

31 juillet 2008

L'envoyé spécial des Nations Unies sur le paludisme, Ray Chambers, a salué la signature jeudi d'une loi par le président américain George W. Bush augmentant les fonds alloués à la lutte contre le paludisme pour les porter à cinq milliards de dollars sur la période 2009-2013.

Cette nouvelle loi votée par le Congrès américain multiplie par quatre les fonds destinés à lutter contre cette maladie qui touche principalement les pays en développement et l'Afrique en particulier.

« Cette législation permettra de maintenir le cap fixé par le Secrétaire général de l'ONU d'un accès universel à des mesures de prévention et de traitement en Afrique d'ici au 31 décembre 2010 », a déclaré la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas.

Selon le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, le paludisme tue plus d'un million de personnes chaque année, dont 90% en Afrique. Il s'agit pour la plupart d'enfants de moins de cinq ans.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

OMS : Les pathologies chroniques principales causes de décès dans le monde

Selon un nouveau rapport publié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les maladies non transmissibles et certains états pathologiques chroniques, comme les cardiopathies et les accidents vasculaires cérébraux, tuent davantage que les maladies infectieuses.