Le HCR demande la fin du statut de réfugié pour les Sierra-Léonais

6 juin 2008

Le HCR a recommandé aujourd'hui aux Etats de procéder à la cessation du statut de réfugié pour les Sierra-Léonais qui ont fui leur pays suite à la guerre civile qui avait commencé en 1991.

« Les causes à l'origine du problème des réfugiés sierra-léonais ont cessé d'exister. Des changements fondamentaux et durables ont eu lieu depuis que la paix a été déclarée en janvier 2002, » a signalé une porte parole du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

La cessation du statut de réfugié sera effective à compter du 31 décembre 2008, après consultations avec les gouvernements des principaux pays d'asile et de la Sierra Leone, précise un communiqué publié aujourd'hui par l'agence.

Au plus fort du conflit, deux millions de personnes sur les six millions de citoyens que compte le pays ont été déplacées, et quelque 490.000 ont fui au Libéria et en Guinée.

Plus de 179.000 sierra-léonais ont pu rentrer chez eux grâce au programme de rapatriement volontaire qui a commencé en septembre 2000 et a pris fin en juillet 2004.

Près de 43.000 personnes continuent de vivre en exil, principalement en Gambie, en Guinée, au Libéria et au Nigéria.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.