Sierra Leone : la Mission de l&#39ONU devrait achever son mandat en 2008

10 décembre 2007

Dans son dernier rapport au Conseil de sécurité sur la Sierra Leone, le Secrétaire général de l&#39ONU a recommandé de renouveler le mandat de la Mission des Nations Unies en Sierra Leone (MINUSIL) jusqu&#39en septembre 2008, avant de la remplacer par un bureau politique réduit.

Dans son dernier rapport au Conseil de sécurité sur la Sierra Leone, le Secrétaire général de l'ONU a recommandé de renouveler le mandat de la Mission des Nations Unies en Sierra Leone (MINUSIL) jusqu'en septembre 2008, avant de la remplacer par un bureau politique réduit.

« Le bureau de suivi devrait être dirigé par le Département des affaires politiques avec l'appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), et devrait continuer à réunir les efforts des Nations Unies en Sierra Leone, le chef du bureau servant aussi comme représentant résident du PNUD et coordonnateur résident des Nations Unies », a indiqué Ban Ki-moon dans son rapport rendu public le 7 décembre.

C'est sur la base des résultats d'une mission d'évaluation technique envoyée dans le pays du 15 au 25 octobre derniers, que le Secrétaire général a pu apprécier les progrès réalisés par la mission afin d'aider la Sierra Leone dans ses efforts de reconstruction.

Dans le pays, les défis sont énormes, souligne le rapport, car la pauvreté règne et le chômage empire. « Le nouveau gouvernement a hérité d'un Trésor vide, comme conséquence de la corruption et de la mauvaise gestion des ressources, il cherche actuellement l'aide des donateurs pour financer jusqu'à 80% de son budget national ».

Par ailleurs, les tensions ethniques et géographiques pourraient augmenter jusqu'aux élections locales de 2008, indique-t-il, et l'armée, comme la police, pâtissent des déficiences logistiques et du manque de financement de la part des autorités.

Le président Koroma a d'ailleurs adressé une lettre le 22 octobre dernier, sollicitant la poursuite de l'aide des Nations Unies.

C'est à ce titre, indique le Secrétaire général, que je recommande l'extension du mandat pour une période finale de 9 mois jusqu'en septembre 2008.

Pendant cette période, la MINUSIL continuera à aider le gouvernement dans l'organisation des élections locales en 2008, ainsi que pour la réalisation de la réforme constitutionnelle et le renforcement de la gouvernance démocratique, dont les efforts anti-corruption. Elle devra aussi faciliter le travail des autorités avec la Commission de consolidation de l'ONU, indique le rapport. Le mandat de la mission inclut aussi le renforcement du secteur de la sécurité, des secteurs de la justice, de la construction des capacités des institutions étatiques fondamentales.

Enfin, la promotion des droits de l'homme, de la participation des femmes au processus politique, et la création d'une radio publique indépendante font également partie des objectifs de la mission.

Le Secrétaire général a indiqué son intention de soumettre en avril 2008 une proposition de retrait de la mission, accompagnée de recommandations concernant la mission, le mandat et la structure du bureau politique qui devrait la remplacer.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.